Boeing signale un défaut sur les ailes de ses avions

AviationAlors que Boeing s'efforce de remettre en service son 737 MAX, le constructeur américain a signalé que certains appareils pouvaient présenter des défauts au niveau des ailes.

Le constructeur traverse une crise sans précédent avec l'immobilisation au sol de toute la flotte MAX depuis mi-mars.

Le constructeur traverse une crise sans précédent avec l'immobilisation au sol de toute la flotte MAX depuis mi-mars. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Boeing a annoncé dimanche que certains de ses moyen-courriers 737, dont la version remotorisée MAX, pouvaient présenter une pièce défectueuse sur leurs ailes. L'avionneur américain précise toutefois ne pas avoir été informé de problèmes en vol, liés à ce défaut.

Le constructeur traverse une crise sans précédent avec l'immobilisation au sol de toute la flotte MAX depuis mi-mars après deux accidents qui ont fait au total 346 morts. Selon lui, l'un de ses sous-traitants l'a informé d'un lot défectueux du mécanisme permettant de déployer les becs de bord d'attaque sur les ailes.

Le bec de bord d'attaque d'un avion est un dispositif très important pour le décollage et l'atterrissage, car il est destiné à améliorer le glissement de l'air sur l'aile et donc l'aérodynamique de l'avion. Boeing indique avoir communiqué le numéro de lot défectueux aux compagnies pour qu'elles inspectent les pièces en question.

Dispositif critique

«Si les opérateurs trouvent les pièces de ce lot, ils doivent les remplacer par de nouvelles avant de remettre l'avion en service», précise Boeing.

«C'est un dispositif considéré comme critique, car si les becs de bord d'attaque ne se déploient pas de façon symétrique, il peut y avoir un différentiel de portance qui peut être dangereux surtout en phase de décollage et d'atterrissage», a expliqué à l'AFP un expert aéronautique, qui a souhaité garder l'anonymat. Et si les becs de bord d'attaque ne se déployaient pas du tout, les conditions de vol seraient dangereuses.

Cette annonce est faite alors que Boeing s'efforce d'obtenir le feu vert des autorités de la sécurité aérienne pour remettre en service son 737 MAX, qui a été cloué au sol à la suite de deux accidents à quelques mois d'intervalle ayant fait un total de 346 morts. (ats/nxp)

Créé: 03.06.2019, 07h27

Galerie photo

Crash d'un Boeing 737 en Russie

Crash d'un Boeing 737 en Russie Un Boeing en provenance de Dubaï s'est écrasé à l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, en Russie.

Galerie photo

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi s'est écrasé dimanche matin peu après le décollage et les 157 personnes, dont de nombreux étrangers.

Articles en relation

Le retour du Boeing 737 MAX semé d'embûches

Aviation Le constructeur américain se prépare à faire face à des obstacles une fois levée l'interdiction de vol frappant le 737 MAX. Plus...

737 MAX: pas de date de retour en service

Aviation Les régulateurs aériens se sont séparés jeudi sans date de retour en service du Boeing 737 MAX immobilisé depuis le mois de mars. Plus...

Le Boeing 737 MAX modifié n'est pas prêt

Aviation Le constructeur de Chicago tarde à présenter son avion modifié aux autorités américaines afin d'obtenir sa certification. Plus...

Boeing admet que son logiciel avait des défauts

737 MAX L'avionneur américain a reconnu avoir corrigé des défauts dans son logiciel de simulation de vol sur le 737 Max. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...