Bloomberg se place un peu plus pour 2020

États-UnisMichael Bloomberg, qui n'est officiellement pas candidat à la présidentielle, a acheté un montant record de publicités.

Outre Michael Bloomberg, 17 démocrates luttent déjà pour l'investiture du parti.

Outre Michael Bloomberg, 17 démocrates luttent déjà pour l'investiture du parti. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-maire de New York Michael Bloomberg est un candidat de plus en plus probable à la présidentielle américaine 2020: lundi, il prévoit de lancer une campagne de publicités télévisées pour un montant record de 31 millions de dollars.

Selon la société Advertising Analytics, le milliardaire a acheté au total, dans une vingtaine d'États américains, pour 31 millions de dollars d'encarts publicitaires, plus grosse somme jamais dépensée par un candidat à la présidentielle américaine: le précédent record revenait à Barack Obama, avec près de 25 millions dépensés la dernière semaine de sa campagne 2012.

Un tel montant témoigne de la force de frappe de l'ancien maire de 77 ans, l'un des hommes les plus riches du monde, au grand dam des quelque 17 démocrates qui rivalisent déjà pour défier Donald Trump en novembre 2020, dans une course encore très ouverte.

«Anti-démocratique»

Le sénateur Bernie Sanders, un des candidats qui, avec Elizabeth Warren, attaque le plus les milliardaires, s'est dit vendredi «dégoûté par l'idée que Michael Bloomberg ou tout autre milliardaire pense pouvoir contourner le processus politique et dépasser des dizaines de millions de dollars pour acheter notre élection».

«Si on ne peut pas obtenir le soutien de la base pour sa candidature, on ne doit pas se présenter à la présidentielle», a-t-il affirmé dans un communiqué. Quand Michael Bloomberg avait indiqué il y a deux semaines qu'il pourrait se présenter, Elizabeth Warren lui avait elle aussi reproché de vouloir «acheter l'élection».

Le milliardaire, qui dirigea New York de 2002 à 2013, a multiplié depuis les préparatifs à une candidature, s'enregistrant notamment jeudi auprès de la commission électorale fédérale. Il avait assuré il y a 10 jours être «proche» de prendre une décision définitive, mais n'a jamais donné de date. (ats/nxp)

Créé: 23.11.2019, 04h01

Articles en relation

Trump: «Je suis en règle, ce qu'ils font est illégal!»

Etats-Unis Le président américain a assuré jeudi qu'il rendrait public «avant l'élection» de novembre 2020 des documents sur sa situation financière. Plus...

Les démocrates divisés lors d'un nouveau débat

États-Unis Une scission est apparue mercredi entre les candidats à la primaire démocrate, qui n'ont pas hésité à s'attaquer. Plus...

Le revers politique de Trump en Louisiane

Etats-Unis Samedi, la Louisiane a choisi un gouverneur démocrate, alors que le président s'était battu pour le candidat républicain. Plus...

Beto O'Rourke jette l'éponge pour 2020

États-Unis Le sénateur démocrate texan ne dépassait pas 2% des intentions de vote à l'investiture démocrate pour la Maison Blanche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...