Passer au contenu principal

Mariage homosexuelBientôt les premières cérémonies en Irlande

Il y a cinq mois, une consultation avait vu ce pays de tradition catholique devenir la première nation du monde à autoriser ces unions par référendum.

ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La présidence a annoncé cette promulgation dans un communiqué, ouvrant la voie aux premiers mariages homosexuels d'ici quelques semaines. Avec 62,1% de oui, les Irlandais avaient approuvé en mai «le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe». La promulgation était la dernière étape à franchir pour la loi, après des recours qui ont freiné son entrée en vigueur.

Les premières cérémonies devraient pouvoir être célébrées d'ici à mi-novembre, selon la ministre de la Justice Frances Fitzgerald. La sénatrice Katherine Zappone, qui s'est longuement mobilisée pour que son mariage avec une femme au Canada soit reconnu en Irlande, a évoqué un «moment déterminant».

«C'est un moment profondément émouvant pour ceux qui parmi nous ont fait campagne pendant si longtemps», a-t-elle réagi dans un communiqué. «En réalité, cette victoire appartient à la nation, c'est un grand moment pour nous tous», a-t-elle poursuivi.

Combat sur l'avortement

Dans une séquence mémorable, en direct à la télévision après l'annonce des résultats du référendum, Mme Zappone avait demandé à sa femme Ann Louise Gilligane de l'épouser à nouveau, en droit irlandais cette fois.

Le référendum avait donné lieu à des débats passionnés, reflétant les interrogations de la société irlandaise face au conservatisme de l'Eglise catholique.

Après le mariage homosexuel, certains responsables irlandais aspirent désormais à faire tomber un des derniers bastions conservateurs en Irlande, là aussi ardemment défendu par l'Eglise: l'avortement, interdit par le 8e amendement de la Constitution, sauf lorsque la vie de la mère est en danger.

L'homosexualité avait été dépénalisée en 1993.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.