Passer au contenu principal

FranceBernadette confie les «Pièces jaunes» à Brigitte

L'épouse de Jacques Chirac à la tête des «pièces jaunes» depuis 1994 a proposé le nom de l'actuelle Première dame pour lui succéder.

Bernadette Chirac est une figure emblématique de l'association depuis plus de vingt ans.
Bernadette Chirac est une figure emblématique de l'association depuis plus de vingt ans.
AFP

L'épouse du chef de l'Etat français, Brigitte Macron a pris mercredi la succession de Bernadette Chirac à la présidence de l'organisation qui collecte les fameuses «pièces jaunes» au profit des enfants hospitalisés, a annoncé la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

C'est l'épouse de l'ex-président Jacques Chirac, 86 ans, figure indissociable des «pièces jaunes» depuis 1994, qui a proposé elle-même le nom de l'actuelle Première dame pour lui succéder, a précisé la fondation dans un communiqué.

Cette décision a été approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration de cette fondation, qui oeuvre à améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents hospitalisés, en finançant notamment des chambres parents/enfants, des maisons de parents au sein des hôpitaux, ou encore des pompes anti-douleur.

Bernadette Chirac mise à l'honneur

Le conseil d'administration a rendu «un hommage appuyé et chaleureux» à Bernadette Chirac pour «ses 25 ans d'engagement», et l'a nommée présidente d'honneur. Brigitte Macron continuera de se consacrer à ses précédents engagements, selon son entourage, citant notamment la lutte contre le harcèlement scolaire et sur internet, ou contre les violences faites aux enfants.

Brigitte Macron est également impliquée dans la lutte pour l'inclusion des personnes handicapées et la scolarisation des enfants malades à l'hôpital, et soutient la recherche sur le cancer pédiatrique et les maladies du cerveau.

30 ans d'existence

L'opération «pièces jaunes» a fêté ses 30 ans en janvier dernier. Après le judoka David Douillet et le footballeur Christian Karembeu, elle est désormais parrainée par le sélectionneur de l'équipe de France masculine de football, Didier Deschamps.

Quelque 2 millions d'euros sont récoltés chaque début d'année en quelques semaines dans les tirelires en carton à retirer dans les bureaux de poste, auxquels peuvent s'ajouter des dons et legs au fil des mois suivants.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.