Berlin opposé aux camps de réfugiés en Libye

Crise migratoirePour le ministre allemand des Affaires étrangères, les camps de réfugiés en Libye ne sont pas la solution à la crise des migrants.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Allemagne ne va pas soutenir un projet visant à établir des camps en Libye pour les migrants voulant se rendre en Europe, a déclaré mardi le ministre allemand des affaires étrangères. Un accord en ce sens a été signé en février entre l'Italie et le gouvernement libyen soutenu par l'ONU.

Au cours d'une conférence de presse au côté du président de la commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, Sigmar Gabriel a estimé que les migrants vivaient dans des «conditions épouvantables» dans les camps en Libye et qu'en construire d'autres n'était en aucun cas une solution.

«Je suis en mesure de dire que cela ne correspond pas à la vision politique de l'Allemagne ou de l'Union européenne. Ce que nous essayons plutôt de faire est de stabiliser les pays du continent», a-t-il ajouté, s'exprimant du siège de l'UA dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

Accord suspendu

Moussa Faki Mahamat a partagé le point de vue de Sigmar Gabriel. Il a souligné que dans les «immenses territoires» du Sahara et du Sahel, «il est très difficile de mettre en place des camps pour contenir cet afflux d'êtres humains». «Cela n'a jamais vraiment été une bonne solution».

L'accord conclu en février entre l'Italie et la Libye était destiné à limiter les départs de migrants clandestins en prévoyant notamment la création de camps d'hébergement et de les inciter à retourner dans leurs pays lorsqu'ils ne peuvent prétendre au statut de réfugié. Il a cependant été suspendu le 22 mars par la cour d'appel de Tripoli.

Au total, près de 550'000 migrants sont arrivés en Italie entre 2013 et 2016, et 37'000 depuis le début de l'année. Plus de 4500 migrants sont morts ou ont disparu en 2016 en tentant de traverser la mer Méditerranée et un millier depuis début 2017. (ats/nxp)

Créé: 03.05.2017, 05h33

Articles en relation

Trafic de migrants, un marché mouvementé

Côtes libyennes La traversée méditerranéenne est un "marché" de 5 milliards d'euros. 2017 compte 4000 "consommateurs" non satisfaits. 1000 autres sont morts. Plus...

Crainte d'un nouveau naufrage de migrants

Méditerranée Un canot pouvant transporter des dizaines de migrants a été retrouvé vide dimanche au large de la Libye. Quatre cadavres ont été repêchés. Plus...

Migrants: un «passeur» français risque la prison

Italie Un tribunal italien rend son verdict, jeudi, sur un bénévole français ayant transporté des clandestins. Il risque 3 ans de prison. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.