Passer au contenu principal

FootballBeckenbauer ne mérite plus son surnom de «Kaiser»

Selon un sondage, 55% des personnes interrogées estiment que l'ex-footballeur traine trop de casseroles.

Franz Beckenbauer fait l'objet d'enquêtes dans le cadre de l'attribution du Mondial 2006.
Franz Beckenbauer fait l'objet d'enquêtes dans le cadre de l'attribution du Mondial 2006.
Keystone

Une majorité d'Allemands estime que Franz Beckenbauer ne mérite plus son surnom de «Kaiser Franz» (Empereur Franz). Selon un sondage publié mercredi sur le site internet du magazine Stern et réalisé par l'institut Forza, 55% des 1200 personnes interrogées estiment que ce surnom n'est plus justifié.

Pour 35% des sondés cependant, l'homme qui fut champion du monde en 1974 comme capitaine de l'équipe d'Allemagne et en 1990 comme entraîneur mérite toujours son surnom, qui lui fut attribué par la presse à la fin des années 1960. La semaine dernière, l'hebdomadaire Der Spiegel a affirmé que Beckenbauer (71 ans) avait touché 5,5 millions d'euros pour son travail d'organisateur de la Coupe du monde 2006 en Allemagne, alors qu'il avait toujours affirmé avoir accompli «bénévolement» cette tâche.

Franz Beckenbauer a touché ces 5,5 millions d'euros dans le cadre de prestations publicitaires pour l'un des sponsors de la Coupe du monde. Mais l'argent lui a été directement versé par la Fédération allemande et a été prélevé sur la donation du sponsor, selon Der Spiegel.

Cette affaire n'a rien à voir avec les autres enquêtes ouvertes contre Beckenbauer dans le cadre de l'attribution du Mondial 2006, si ce n'est qu'elle écorne encore un peu plus l'image d'un personnage emblématique du football allemand. Le Comité de candidature du Mondial 2006 est soupçonné d'avoir acheté les votes de certains électeurs de la FIFA pour obtenir la compétition, au détriment de l'Afrique du Sud.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.