Bayer: les actionnaires désavouent la direction

EnvironnementLors de l’assemblée générale, les actionnaires de Bayer ont rejeté à 55,5% les «actions du directoire» menées par Werner Baumann.

Werner Baumann, le patron de Bayer, à l'assemblée générale du groupe allemand vendredi à Bonn.

Werner Baumann, le patron de Bayer, à l'assemblée générale du groupe allemand vendredi à Bonn. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les actionnaires de Bayer ont infligé au groupe chimique allemand un rare désaveu vendredi en votant contre sa direction. Cette assemblée générale a eu lieu moins d'un an après le coûteux rachat de Monsanto en juin 2018.

Ils ont rejeté à 55,5% les «actions du directoire» emmené par le patron Werner Baumann, qu'ils avaient plébiscité l'an dernier avec 97% d'approbation. Si le vote n'a pas de conséquence directe, il représente une véritable gifle pour la direction.

Cernée par plusieurs centaines de manifestants écologistes, l'assemblée générale s'est tenue vendredi à Bonn dans un climat inhabituellement houleux, la chute du cours de Bourse alimentant 13 heures de débats.

Baisse de 40%

L'année dernière, Werner Baumann a mené à bien la reprise controversée du concurrent américain Monsanto. Vendredi, il a défendu son parti historique. Mais les actionnaires ont fait savoir leur mécontentement. «La direction de Bayer a totalement sous-estimé les risques juridiques de son accord avec Monsanto», critiquait vendredi Janne Werning, du fonds Union Investment, l'un des gros actionnaires du groupe, citée par l'agence allemande DPA.

A long terme, Bayer table sur le soutien croissant de la chimie à l'agriculture pour nourrir une population mondiale toujours plus nombreuse, alors que le changement climatique perturbe déjà les terres arables.

Mais la lune de miel des deux groupes a coïncidé avec deux condamnations retentissantes prononcées aux Etats-Unis en raison du caractère «cancérogène» de l'herbicide au glyphosate de Monsanto, le RoundUp. Bayer a été condamné à verser au total 158,8 millions; quelque 13'400 requêtes similaires ont été déposées; et le titre Bayer a plongé de près de 40% en Bourse depuis l'acquisition de Monsanto en juin 2018. (ats/nxp)

Créé: 27.04.2019, 00h36

Articles en relation

Bayer défend le rachat de Monsanto

Environnement Face à ses actionnaires et malgré un climat houleux, le directeur de Bayer Werner Baumann n'a pas de regrets quant à l'achat de Monsanto. Plus...

Le chimiste Bayer plonge de 10% en Bourse

Roundup cancérigène Les marchés financiers ont sanctionné le géant de la chimie, après une condamnation de la justice américaine. Plus...

Bayer va biffer 12'000 emplois

Agrochimie Le géant allemand Bayer va supprimer 12'000 emplois à travers le monde d'ici à 2021, après avoir racheté le géant des pesticides Monsanto. Plus...

La justice donne encore raison à un agriculteur

Monsanto/Bayer L'agriculteur Paul François a remporté jeudi à Lyon une nouvelle bataille dans le long combat qu'il mène depuis son intoxication en 2004 par un désherbant. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...