Ban Ki-moon appelle à une trêve olympique

Nations uniesLe secrétaire général de l'ONU souhaite que pour le temps des JO de Rio, les armes soient déposées.

Ban Ki-moon a qualifié cette idée de «défi» et a reconnu «qu'un objectif aussi ambitieux peut sembler impossible à atteindre».

Ban Ki-moon a qualifié cette idée de «défi» et a reconnu «qu'un objectif aussi ambitieux peut sembler impossible à atteindre». Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé vendredi tous les belligérants à observer une «trêve olympique» et «faire taire les armes» pendant les Jeux olympiques de Rio. Ceux-ci commencent le 5 août.

«J'appelle le monde entier à observer la trêve olympique en cessant toutes hostilités durant les Jeux olympiques et paralympiques de 2016 qui se tiendront à Rio de Janeiro», a déclaré Ban Ki-moon. Il a qualifié cette idée de «défi» et a reconnu «qu'un objectif aussi ambitieux peut sembler impossible à atteindre».

«J'appelle les parties belligérantes à déployer autant d'efforts pour faire taire les armes sur les champs de bataille que les sportifs pour conquérir des médailles».

Equipe de réfugiés

Il a souligné que «le Comité international olympique a pris une mesure sans précédent en offrant à une équipe de réfugiés la possibilité d'y participer». Pour la première fois de l'histoire des Jeux, une équipe va en effet rassembler des athlètes réfugiés sous la bannière olympique. Cinq athlètes sud-soudanais, dont le pays est meurtri par une guerre civile depuis fin 2013, en feront partie.

Ban Ki-moon a aussi évoqué la mémoire de Mohamed Ali, champion olympique et messager de la paix des Nations unies récemment disparu. «Forts de son exemple, demandons instamment à tous les belligérants de déposer les armes du septième jour précédant l'ouverture des XXXIe Jeux olympiques d'été jusqu'au septième jour suivant la clôture des XVe Jeux paralympiques d'été», a-t-il dit.

«Puisse la sérénité apportée par la flamme olympique faire cesser le bruit des armes», a-t-il conclu. (ats/nxp)

Créé: 29.07.2016, 21h24

Articles en relation

«Le village olympique n'est pas sûr et pas prêt!»

JO de Rio Les équipes de l'Australie, de la Grande-Bretagne et même du Brésil ont refusé de s'installer dans le village tout juste inauguré en raison de nombreux problèmes de finitions. Plus...

Ban Ki-moon: «Plus forts ensemble»

Brexit Dans une interview, le secrétaire général de l'ONU réagit sur le Brexit. Plus...

Une femme prendra-t-elle enfin la tête de l’ONU?

Après Ban Ki-moon Ce jeudi à New York se tiendra un premier vote secret au Conseil de sécurité. L’opinion mondiale influencera-t-elle les cinq puissances? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...