L'avocat de Jonathann D. a été relaxé

FranceL'homme de loi qui défend le mari d'Alexia, retrouvée sans vie dans une forêt française, était accusé de violation du secret de fonction.

Randall Schwerdorffer avait évoqué la présence «d'éléments effectivement gênants» concernant la version du mari de la victime.

Randall Schwerdorffer avait évoqué la présence «d'éléments effectivement gênants» concernant la version du mari de la victime. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann D. qui a avoué avoir tué sa femme Alexia en octobre 2017, a été relaxé par le conseil de discipline des avocats, alors qu'on lui reprochait d'avoir parlé à la presse pendant la garde à vue de son client, a-t-on appris samedi auprès de son avocat.

Me Schwerdorffer était poursuivi devant le conseil régional de discipline des avocats à Besançon pour «violation du secret de l'enquête», «violation du secret professionnel» et «violation du secret au titre du règlement intérieur national», a rappelé son avocat Me Samuel Estève, du barreau de Dijon.

«Il ne pouvait pas se taire»

Interpellé environ trois mois après la découverte du cadavre de sa femme dans un bois en Haute-Saône, Jonathann D. est encore en garde à vue en janvier 2018, quand son avocat s'exprime ouvertement devant la presse et confirme, à la surprise de beaucoup, l'existence «d'éléments effectivement gênants» concernant la version de Jonathann D., qui niait encore à ce moment là avoir tué son épouse.

«Il commentait des éléments sortis dans la presse pendant la garde à vue, il n'a rien révélé, rien divulgué, le secret avait déjà été violé et pas par lui», a plaidé Me Estève. «Il ne pouvait pas se taire, alors que tout le monde sortait des éléments accablants contre son client», a poursuivi l'avocat.

Blâme réclamé

La bâtonnière de Besançon, Me Emmanuelle Huot, avait sollicité un blâme à l'encontre de Randall Schwerdorffer lors de l'audience disciplinaire qui s'est déroulée le 11 janvier. Parallèlement, Me Schwerdorffer reste poursuivi pour violation du secret professionnel pour avoir divulgué des informations en décembre 2018 à la mère de Jonathann D., en marge d'une audition de ce dernier au cours de laquelle il avouera de nouveau le meurtre après s'être rétracté pendant plusieurs mois.

Le procès de l'avocat devant le tribunal correctionnel de Strasbourg initialement prévu le 23 janvier a été repoussé au 28 avril en raison de la grève des avocats. (afp/nxp)

Créé: 01.02.2020, 15h41

Articles en relation

Meurtre d'Alexia D.: l'instruction est close

France L'information judiciaire du meurtre d'Alexia D., reconnu par son mari Jonathann, est terminée. Plus...

Jonathann D. admet avoir brûlé le corps de sa femme

Affaire Alexia La reconstitution judiciaire du meurtre d'Alexia D. se fait en présence de Jonathann D., qui a avoué le meurtre de son épouse. Plus...

Le meurtre d'Alexia sera reconstitué en juin

France Le corps d'Alexia D. avait été retrouvé calciné dans un bois en octobre 2017. Jonathann D. a reconnu l'avoir tuée. Plus...

Meurtre d'Alexia: le mari au domicile du couple

France Jonathann D. est revenu sur les lieux de son ancien domicile pour des constatations. Il s'agit de la première étape avant la reconstitution du meurtre de sa femme, dont il est accusé. Plus...

«»

France Tout a été retourné dans la maison inoccupée depuis l'interpellation de Jonathann Daval, le 29 janvier 2018, soupçonné d'avoir tué son épouse Alexia. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...