Attentats de 2015: deux suspects mis en examen

FranceSofien Ayari et Ali El Haddad Asufi, détenus en Belgique, ont été brièvement remis à la France pour être mis en examen dans l'enquête sur les attentats du 13-Novembre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux membres présumés de la cellule djihadiste, ayant frappé la France et la Belgique en 2015 et 2016, Sofien Ayari et Ali El Haddad Asufi, ont été mis en examen mercredi à Paris, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Détenus en Belgique, ils ont été brièvement remis à la France pour être mis en examen, notamment pour «complicités» d'assassinats, de tentatives d'assassinats et de séquestration «en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste», dans l'enquête sur les attentats du 13-Novembre, a précisé cette source.

Au total, une quinzaine de suspects sont mis en examen ou visés par un mandat d'arrêt dans cette enquête tentaculaire, que les juges d'instruction antiterroristes parisiens espèrent boucler en 2019.

Déjà inculpé en Belgique pour les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles (32 morts), Sofien Ayari était le coprévenu de Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13-Novembre, dans le procès qui s'est tenu en février pour la fusillade avec des policiers survenue le 15 mars 2016 dans la capitale belge, trois jours avant leur arrestation. Tous deux avaient été condamnés à 20 ans de prison.

Venus par la route des migrants

L'ADN de ce Tunisien de 25 ans a été retrouvé dans plusieurs planques ayant servi à la préparation des attentats de Paris et Saint-Denis (130 morts). Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir voulu commettre ou préparer un attentat à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol parallèlement aux attaques parisiennes.

Le 13 novembre, Sofien Ayari était à Amsterdam avec un complice, Osama Krayem, pris en charge comme lui par Salah Abdeslam sur la route des migrants au début de l'automne 2015 et également mis en examen dans ce dossier.

Sofien Ayari s'était rendu en Syrie «fin 2014» pour rejoindre l'organisation Etat islamique, qui a revendiqué les attentats du 13-Novembre et du 22-Mars, afin, a-t-il expliqué à son procès en février, de venir en aide aux populations locales. Il était ensuite revenu en Europe en septembre 2015.

En contact avec les terroristes

Ali El Haddad Asufi, 34 ans, est lui incarcéré en Belgique depuis son inculpation en juin 2016 dans l'enquête sur les attentats djihadistes de Bruxelles. Il est soupçonné par les enquêteurs d'avoir été «de façon récurrente» en contact avec les membres de la cellule djihadiste, franco-belge.

Les investigations montrent notamment qu'il a fréquenté des planques utilisées pour préparer ces attaques. Le suspect a en particulier été en contact à plusieurs reprises avec Ibrahim El Bakraoui, qui s'est fait exploser à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem le 22 mars 2016.

Les deux hommes se seraient rendus ensemble en juillet 2015 en Grèce -pays par lequel ont transité plusieurs membres de la cellule de retour de Syrie dont Abdelhamid Abaaoud-, puis aux Pays-Bas le 7 novembre 2015. (afp/nxp)

Créé: 06.12.2018, 13h37

Galerie photo

Les images des attentats à Bruxelles  (22 mars- 4 avril 2016)

Les images des attentats à Bruxelles (22 mars- 4 avril 2016) Les attentats qui se sont produits mardi 22 mars à l'aéroport et dans une station de métro de la capitale belge ont fait au moins 32 morts et près de 300 blessés.

Articles en relation

«Jugez-le comme vous jugeriez Dupont»

Procès à Bruxelles Sven Mary, avocat de Salah Abdeslam, a demandé jeudi à la justice belge de rester impartiale avec son client. Plus...

Après son «échec» à Paris, Salah Abdeslam voulait «finir le travail»

France Dans une lettre datant de sa cavale, le seul survivant des commandos du 13 novembre 2015 explique pourquoi il n’est pas mort. Plus...

Attentats de Bruxelles: un suspect inculpé

Belgique Un trentenaire en lien avec les attaques qui avaient fait 32 morts en mars 2016 a été inculpé mercredi par le parquet. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...