Passer au contenu principal

Offensive turque en SyrieL'assaut reprendra «avec plus de détermination»

Recep Erdogan menace de recommencer les frappes dans le nord de la Syrie, si les forces kurdes ne se retirent pas à la fin de la trêve.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti mardi que l'offensive dans le nord de la Syrie reprendrait «avec une plus grande détermination», faute d'un retrait des forces kurdes.

«Le processus (de trêve) s'achève aujourd'hui à 22h00 (21h00 suisses). Si les promesses faites par les Américains ne sont pas respectées, l'opération reprendra avec une plus grande détermination», a déclaré M. Erdogan avant de s'envoler pour la Russie pour une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Lors de ce sommet, le président turc entend évoquer un retrait des forces kurdes des zones contrôlées par le régime syrien.

La Turquie, qui réclame une zone de sécurité à sa frontière, a lancé début octobre une opération militaire dans le nord-est de la Syrie contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe qu'Ankara qualifie de «terroriste» bien qu'il soit allié aux Occidentaux contre l'organisation Etat islamique (EI).

Cette offensive est suspendue depuis jeudi, à la faveur d'une fragile trêve négociée entre Turcs et Américains. Le président turc a rejeté une proposition de son homologue français Emmanuel Macron de prolonger la trêve en Syrie.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.