L'armée brise le siège de l'EI à Deir Ezzor

SyrieLes forces de Bachar el-Assad ont atteint l'aéroport militaire au sud de la ville, encerclé par les djihadistes depuis trois ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'armée syrienne a brisé samedi le siège imposé par le groupe Etat islamique (EI) sur un secteur gouvernemental au sud de Deir Ezzor. Elle a atteint l'aéroport militaire, encerclé par les djihadistes depuis près de trois ans, a rapporté l'agence officielle Sana.

Mardi, l'armée avait déjà brisé le siège imposé par l'EI à une autre enclave gouvernementale, dans l'ouest de Deir Ezzor, capitale de la province du même nom, située dans l'est de la Syrie. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2017, 17h08

Articles en relation

L'étau se resserre autour du chef de l'EI

Syrie Abou Bakr al-Bagdhadi, «calife» auto-proclamé de l'État islamique serait contraint de vivre sous terre. Plus...

Assad et ses alliés ont repris le contrôle de la moitié de la Syrie

Proche-Orient La reconquête en cours de Deir Ez-Zor et de ses champs pétroliers pourrait en plus ouvrir au régime les marchés irakiens. Plus...

L'UE s'alarme des envois de fonds depuis la Syrie

Terrorisme Le groupe Etat islamique transfère des fonds hors de la Syrie et de l'Irak, des petites sommes difficiles à détecter. Plus...

Damas tenu responsable de l'attaque chimique

Syrie Des enquêteurs de l'ONU ont indiqué mercredi pour la première fois que le gouvernement syrien était responsable de l'attaque meurtrière au gaz sarin à Khan Cheikhoun en avril. Plus...

Divisés par la guerre, unis pour le foot

Syrie Partisans du régime et rebelles ont tous fêté le nul de la Syrie face à l'Iran, espérant une participation à la Coupe du monde 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...