Le volcan Sinabung tue au moins 14 personnes à Sumatra

IndonésieDes écoliers qui participaient à une excursion au volcan sur l'île de Sumatra ont été engloutis par les nuages de cendres brûlants du volcan qui s'est réveillé après une réduction d'activité depuis la mi-janvier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quatorze personnes au moins ont péri samedi dans l'éruption du volcan Sinabung, dans l'ouest de l'Indonésie. Le regain d'activité de ce volcan était de plus en plus marqué ces derniers mois, et son cratère crachait régulièrement des cendres à plusieurs milliers de mètres d'altitude.

Les autorités craignent que le bilan de quatorze morts s'alourdisse mais, en raison d'une forte teneur en gaz mortels et de la chaleur du nuage craché par le volcan, les opérations de recherche et de sauvetage ont dû être interrompues, selon des responsables locaux.

«Nous pensons qu'il y a plus de victimes, mais on ne peut les récupérer parce qu'elles se trouvent dans la trajectoire du nuage (de cendres) brûlant», a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

Victimes identifiées

Toutes les victimes jusqu'alors retrouvées dans le village de Sukameriah, au pied du Sinabung, dont quatre écoliers qui participaient à une excursion au volcan, ont pu être identifiées, a-t-il indiqué.

«La peau (des cadavres) était intacte, les visages étaient enflés et les langues sortaient de leurs bouches», a témoigné un journaliste de l'AFP.

Trois autres personnes, un père et son fils qui voulaient honorer les tombes de leurs ancêtres, ainsi qu'un autre homme qui souhaitait vérifier dans le secteur l'état de sa maison abandonnée depuis longtemps, souffrent de graves brûlures et sont en soins intensifs dans un hôpital local, a déclaré le responsable du district de Karo, Johnson Tarigan.

Volcan longtemps en sommeil

Le volcan du mont Sinabung était en sommeil depuis 400 ans mais s'est réveillé en 2010 puis en septembre 2013. Relativement calme depuis la mi-janvier, il est brusquement entré en éruption samedi matin, éjectant de la roche et de la cendre chaude jusqu'à 2'000 mètres d'altitude. Toute la campagne environnante est recouverte d'une poussière grise.

Depuis septembre, 30'000 personnes ont été évacuées de la région. Mais certains habitants sont rentrés chez eux vendredi après un avis favorable du Centre de volcanologie et de géologie suite à l'accalmie enregistrée, les volcanologues estimant que les maisons à l'extérieur d'un rayon de cinq kilomètres de la montagne étaient en sécurité.

Les évacuations devaient reprendre dimanche, a annoncé M. Nugroho.

Présence humaine interdite

Le village de Sukameriah se situe dans la zone rouge, là où la présence humaine est strictement interdite. Mais, malgré cette interdiction, les habitants pénètrent souvent dans la zone pour vérifier leurs maisons et leurs biens ainsi que leurs récoltes, ont indiqué des responsables.

Le Sinabung est l'un des 129 volcans actifs en Indonésie, pays qui se trouve sur la «ceinture de feu du Pacifique», un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique en suivant un ensemble de limites de plaques tectoniques et de failles.

En août 2013, cinq personnes ont été tuées et des centaines évacuées lors de l'éruption d'un autre volcan sur une petite île dans la province indonésienne de Nusa Tenggara oriental. (afp/nxp)

Créé: 01.02.2014, 17h51

Articles en relation

Le volcan Sinabung en éruption fait fuir les habitants

Indonésie Le Sinabung, situé sur l'île de Sumatra (nord-ouest), a craché des roches incandescentes et des cendres jusqu'à une hauteur de cinq km «plusieurs fois» samedi. Plus...

Des milliers de personnes fuient le volcan Sinabung

Indonésie Un volcan dans l'ouest de l'Indonésie a explosé à neuf reprises dans la nuit de lundi à mardi, projetant des gerbes de lave et de la cendre à plus de 7000 mètres de hauteur. Plus...

Un volcan indonésien explose huit fois dans la nuit

Sumatra Le Sinabung, situé sur l'île de Sumatra, est entré en éruption depuis mi-septembre, mais son activité s'est accélérée dans la nuit de samedi à dimanche avec huit explosions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...