L'effondrement d'un tunnel fait cinq morts

JaponAu moins cinq automobilistes ont trouvé la mort dans l'effondrement partiel d'un tunnel autoroutier dimanche matin à environ 80 km à l'ouest de Tokyo, ont annoncé les secours.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq personnes prises au piège de leur véhicule en flammes à l'intérieur du tunnel de Sasago, l'un des plus longs du Japon (4,7 km), ont été retrouvées carbonisées, a annoncé l'Agence nationale de gestion du feu et des catastrophes naturelles.

Le bilan pourrait néanmoins s'aggraver car un autre véhicule a pris feu tandis que «d'autres véhicules auraient été ensevelis» par des pans de béton de la voûte du tunnel tombés sur la voie vers 1 heure, a précisé l'agence dans un communiqué. Un porte-parole des pompiers a souligné que la récupération des corps prendrait du temps, de même que l'accès à d'autres automobilistes supposés coincés dans leurs véhicules.

Les autorités faisaient auparavant état de sept disparus.«Nous allons dans le tunnel dégager les débris. On ne peut pas dire quand nous pourrons sortir les personnes», a dit le porte-parole.

Risques de nouvel affaissement

Les opérations engagées pour secourir des automobilistes coincés dans le tunnel autoroutier ont été interrompues à la mi-journée en raison des risques d'un nouvel affaissement de l'ouvrage fragilisé, selon l'agence Jiji. «D'après les services locaux de lutte contre le feu, sept personnes sont manquantes mais le chiffre n'a pas été confirmé» par les autorités centrales, a indiqué à un responsable de la sécurité civile.

Au moins deux femmes ont été blessées et hospitalisées dans l'accident survenu vers 1 heure lorsqu'une partie de la voûte du tunnel de Sasago, l'un des plus long du Japon (4,3 km), s'est affaissée sur une cinquantaine de mètres. Les blessées étaient «conscientes» quand elles ont été prises en charge par les secours avant leur transport vers un hôpital, selon un responsable des pompiers de la préfecture de Yamanashi.

«L'une d'elle, âgée de 28 ans, souffre de blessures à la tête, au visage et aux mains. L'autre, âgée de 37 ans, souffre de contusions», a-t-il expliqué. «Un chauffeur de camion à l'intérieur du tunnel a appelé un collègue à l'aide. Il semblait coincé dans son véhicule. Une ambulance est en route», a-t-il ajouté.

Deux véhicules ont été écrasés par des blocs de béton et un troisième a pris feu, a-t-il ajouté, précisant que l'incendie avait été maîtrisé vers 2 heures.

«J'étais terrorisé»

Selon un responsable des pompiers sur place, la section du tunnel qui s'est effondrée se trouve au milieu de l'ouvrage. Un journaliste de la télévision publique NHK a raconté qu'il conduisait dans le tunnel en direction de Tokyo au moment des faits. «J'ai réussi à sortir du tunnel mais des véhicules pas loin de moi ont été piégés dedans. J'ai vu de la fumée noire et des flammes», a-t-il raconté.

La NHK a diffusé des images prises dans le tunnel où l'on peut voir une ambulance et des secouristes noyés dans une épaisse fumée d'où émergent les lumières des véhicules pris au piège. «Le système ventilation du tunnel ne fonctionne pas bien, on ne peut pas voir à plus d'un mètre», a indiqué Kazuya Tezuka, joint par téléphone. A l'extérieur des camions de pompiers ont été postés à la sortie du tunnel côté Tokyo. On pouvait également voir des dizaines de personnes à pied en train d'attendre sur les bas-côtés.

Une jeune femme de 28 qui a réussi à s'échapper a déclaré qu'elle était sans nouvelles des cinq autres personnes à bord du minibus dans lequel elle circulait. Un homme d'une trentaine d'années a raconté qu'il circulait à l'endroit où le plafond du tunnel s'est effondré: «une section du plafond de béton est tombée au moment où je passais. J'ai vu des flammes sortir d'une voiture écrasée. J'étais terrorisé. je suis sorti de ma voiture et j'ai marché une heure pour atteindre l'extérieur», a-t-il dit à la NHK.

Le tunnel, qui traverse des reliefs non loin du mont Fuji, se trouve sur la voie express très fréquentée de Chuo reliant Tokyo à l'ouest et au centre du pays.

(afp/nxp)

Créé: 02.12.2012, 11h01

Le point sur la situation

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.