Plus de trois quarts des citoyens ont faim

Corée du NordLe pays ne produit pas assez pour nourrir suffisamment sa population, selon un rapport de l'ONU publié jeudi.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La malnutrition demeure un très grave sujet de santé publique en Corée du Nord. Plus de trois quarts de ses habitants ont besoin d'aide humanitaire sous une forme ou une autre, affirme jeudi l'ONU.

En dépit d'efforts nationaux pour atteindre l'autosuffisance agricole, la Corée du Nord ne produit pas suffisamment pour nourrir sa population, indiquent les agences de l'ONU présentes en Corée du Nord dans un rapport intitulé «RPD Corée 2016: Besoins et Priorités».

La situation des 25 millions de Nord-Coréens a été aggravée par des sécheresses qui ont réduit le rendement des récoltes l'an dernier.

«Plus des trois quarts de la population sont dans une situation d'insécurité alimentaire», peut-on lire dans le rapport. «Environ 18 millions de personnes ont besoin d'une forme d'assistance humanitaire.»

«La situation humanitaire (en Corée du Nord) demeure largement oubliée de l'agenda mondial», regrettent les auteurs du rapport.

La malnutrition demeure un vrai problème, notamment chez les femmes et les enfants de moins de cinq ans. La sous-alimentation, en particulier, est une des causes fondamentales majeures de la mortalité et de la morbidité chez les femmes et les enfants, selon le rapport.

Manque de terres arables

Selon le rapport 2015 sur l'état mondial de l'insécurité alimentaire de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la proportion de Nord-Coréens souffrant de sous-alimentation était de 41,6% sur la période 2014-2016, contre 35,5% sur la période 2005-2007.

Selon le rapport «RPD Corée 2016: Besoins et Priorités», la production agricole est en Corée du Nord pénalisée par le manque de terres arables, la dégradation des sols du fait de leur exploitation intensive, la pénurie de semences, pesticides et engrais de qualité.

La Corée du Nord, dont l'économie et l'agriculture sont en ruine après des décennies de gestion désastreuse et de ressources consacrées au programme nucléaire, a connu une famine meurtrière dans la seconde moitié des années 1990. Des centaines de milliers de personnes sont mortes alors, selon des ONG.

L'aide internationale, en particulier des Etats-Unis et de la Corée du Sud, a été fortement réduite à cause des tensions provoquées par les programmes nucléaire et de missiles balistiques nord-coréens. (ats/nxp)

Créé: 21.04.2016, 15h42

Articles en relation

Pyongyang accuse Séoul d'avoir enlevé douze femmes

Corée du Nord La Corée du Sud affirme que les douze employées d'un restaurant ont rejoint le territoire volontairement. Plus...

Le tir de missile balistique s'est terminé en «boule de feu»

Corée du Nord Le Pentagone a confirmé vendredi l'échec du tir de missile balistique effectué par Pyongyang. Plus...

Tir raté d'un missile balistique

Corée du Nord Les Etats-Unis et la Corée du Sud s'attendaient à une nouvelle tentative. Plus...

La Corée du Nord déploie un ou deux missiles

Tensions Un lanceur mobile transportant un, voire deux missiles Musudan, a été repéré. La Corée du Nord prépare peut-être un lancement imminent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.