Série d'arrestations pour des soupçons d'attentat

TurquieUne cinquantaine de membres présumés de l'EI, soupçonnés de préparer une attaque dimanche, ont été interpellés samedi, à Ankara.

Les forces de l'ordre ont arrêté les terroristes présumés. (Image d'illustration)

Les forces de l'ordre ont arrêté les terroristes présumés. (Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités turques ont procédé samedi à Ankara à l'arrestation de 49 membres présumés du groupe djihadiste, Etat islamique (EI), dont certains soupçonnés de préparer un attentat lors de la fête nationale turque célébrée dimanche, a rapporté l'agence d'Etat Anadolu.

Au total, des mandats d'arrêt ont été émis à l'encontre de 55 membres présumés de l'EI de nationalité étrangère, explique Anadolu, qui ne donne pas plus de détails sur leur nationalité. L'agence de presse affirme que certaines des 49 personnes arrêtées dans la matinée à Ankara préparaient un attentat à l'occasion de la fête nationale turque dimanche.

Arrestations à Istanbul

Par ailleurs, quatre personnes, également soupçonnées de préparer un attentat au nom de l'EI, ont été arrêtées à Istanbul dans l'après-midi sur le parking d'un centre commercial de la rive européenne de la ville, toujours selon Anadolu. Une bombe artisanale a été retrouvée dans leur véhicule, ajoute l'agence privée Dogan, qui précise que l'un des suspects a été blessé lors de l'interpellation.

La Turquie a été frappée depuis deux ans par de nombreux attentats meurtriers attribués ou revendiqués par l'EI. Le dernier en date a fait 39 morts dans une discothèque huppée d'Istanbul la nuit du Nouvel An. Depuis, les autorités procèdent régulièrement à l'arrestation de «terroristes» présumés et les mesures de sécurité restent maximales. (afp/nxp)

Créé: 28.10.2017, 21h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...