Passer au contenu principal

Islamabad cherche à sortir de l’affaire Asia Bibi

Le gouvernement tente d’apaiser tant les islamistes que les Occidentaux après l’acquittement de cette chrétienne accusée de blasphème.

Asia Bibi est toujours incarcérée au Pakistan. Son avocat, Saif-Ul-Malook, s'est réfugié aux Pays-Bas.
Asia Bibi est toujours incarcérée au Pakistan. Son avocat, Saif-Ul-Malook, s'est réfugié aux Pays-Bas.
Keystone

Une semaine après l’arrêt de la Cour suprême qui a innocenté la chrétienne Asia Bibi des charges de blasphème, certains pays occidentaux s’activent en coulisses pour trouver une porte de sortie dans cette affaire. Mardi matin, l’avocat de la mère de famille, Saif-Ul-Malook, a expliqué que l’ONU et la France étaient intervenues pour qu’il quitte le Pakistan en fin de semaine dernière. «Les fonctionnaires de l’ONU m’ont forcé à séjourner à l’ambassade de France à Islamabad. Ils ont justifié cette mesure en disant que ma vie était en danger. Mais je voulais d’abord sortir Asia de prison, puis quitter le Pakistan avec elle», nous a raconté Saif-Ul-Malook, qui se trouve désormais aux Pays-Bas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.