Passer au contenu principal

Les Hongkongais luttent contre la reconnaissance faciale

Si la technologie fait désormais partie intégrante de la vie quotidienne en Chine, les Hongkongais freinent des quatre fers.

Des manifestants masqués détruisent un lampadaire «intelligent» dans les rues de Hong Kong.
Des manifestants masqués détruisent un lampadaire «intelligent» dans les rues de Hong Kong.
Keystone

La grand-messe de l’intelligence artificielle s’ouvre à Shanghai, réunissant pour trois jours Tesla, IBM, Microsoft et 300 autres compagnies et dans le même temps Megvii, spécialiste chinois de la reconnaissance, s’apprête à devenir la première entreprise du genre à être cotée à la Bourse de Hong Kong. Mais à contre-courant du reste du pays, une partie des Hongkongais, inquiets pour leur sécurité personnelle, restent réfractaires au déploiement de ces nouveaux outils.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.