Passer au contenu principal

Pandémie et protection des donnéesFace au Covid-19, l'Inde espionne sa population

Une application smartphone, conçue pour repérer les malades, localise chaque utilisateur et identifie les personnes qu'il rencontre. C'est du jamais-vu dans ce pays démocratique.

Plus de six semaines de confinement et le virus court toujours. En dépit des mesures de couvre-feu et de distanciation en vigueur depuis le 25 mars, l'Inde ne parvient pas à ralentir l'épidémie qui commence à toucher le cœur du pouvoir. Ces derniers jours, cinq personnes ont déclaré ressentir des symptômes dans un rayon de 500 mètres du Bureau du premier ministre. Au ministère de l'Intérieur, trois sont malades du coronavirus et vingt ne se sentent pas bien. Le ministère de la Défense compte cinq employés déclarant des symptômes et il y en a deux à l’État-major des armées. La chambre basse du Parlement recense un cas de contamination.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.