Passer au contenu principal

Près de 500 millions d'animaux ont été tués

Les incendies qui ravagent l'Australie ont déjà tué près d'un demi-milliard d'animaux. Des espèces entières pourraient disparaître.

Ce petit koala ne survivra pas à ses blessures malgré son sauvetage.

Alors que des villes entières doivent être évacuées en raison des feux qui ravagent l'Australie, la faune paie également un très lourd tribut aux incendies. En effet, selon des experts de l'Université de Sydney, près de 500 millions d'animaux auraient péri depuis le début de la catastrophe en septembre, rapporte le site australien news.com.

Des scènes poignantes de kangourous fuyant les murs de feu ou encore les corps carbonisés de koalas et de cacatoès tombant des arbres ont horrifié les Austaliens et donné la pleine mesure du désastre écologique provoqué par ces incendies sans précédent.

Ce sont les koalas qui sont les plus durement touchés. En effet, ils se déplacent lentement et ne mangent que des feuilles d'eucalyptus, qui sont remplies d'huile, ce qui les rend très inflammables.

En Nouvelle-Galles du Sud, une province qui abrite 28'000 koalas, 30% de leur habitat est parti en fumée. Au moins 8000 de ces petits mammifères, soit presque un tiers de la population, auraient péri. L'espèce est désormais menacée d'extinction.

Les spécialistes craignent aujourd'hui le pire. Selon eux, des espèces entières d'oiseaux, de mammifères et de reptiles ont été anéanties par les feux de brousse. Et ce n'est pas fini. Ce chiffre pourrait grimper en flèche, suite aux incendies qui ravagent désormais le Victoria ces derniers jours. Des millions d'hectares de parc national ont déjà brûlé.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.