Passer au contenu principal

Christchurch, la mobilisation exemplaire d’une nation

La gestion du massacre a été saluée. L’empathie et le leadership affichés par la Nouvelle-Zélande et son chef d’État forcent le respect.

La gestion de la crise par Jacinda Ardern, entre empathie et détermination, a impressionné la communauté internationale.
La gestion de la crise par Jacinda Ardern, entre empathie et détermination, a impressionné la communauté internationale.
AFP

Les rares tentatives de critique ont rapidement disparu des médias. L’image iconique de la première ministre Jacinda Ardern couverte d’un voile et serrant une femme musulmane dans ses bras, les yeux clos par la peine, s’est imposée, gravée désormais dans les mémoires. Son comportement sans faute et l’élan de solidarité d’une nation exprimés lors de la gestion du massacre sont admirés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.