Passer au contenu principal

JaponUne éruption fait au moins un mort et 30 blessés

Au moins une personne a été tuée et 30 autres ont été grièvement blessées à cause de l'activité du Mont Ontake. Les vols au-dessus de la région sont déviés pour éviter la fumée dégagée.

Le dernier bilan de l'éruption du volcan Ontake fait état de 51 morts. Une douzaine de personnes n'ont toujours pas été repérées. (5 octobre 2014).
Le dernier bilan de l'éruption du volcan Ontake fait état de 51 morts. Une douzaine de personnes n'ont toujours pas été repérées. (5 octobre 2014).
Reuters
Quatre corps supplémentaires ont été retrouvés au sommet du mont japonais Ontake, une semaine après sa brutale éruption. Le bilan encore provisoire de la catastrophe s'élève désormais à 51 morts. (4 octobre 2014).
Quatre corps supplémentaires ont été retrouvés au sommet du mont japonais Ontake, une semaine après sa brutale éruption. Le bilan encore provisoire de la catastrophe s'élève désormais à 51 morts. (4 octobre 2014).
Keystone
Le Mont Ontake, qui culmine à 3067 mètres entre les préfectures de Nagano et Gifu, est entré en éruption. (samedi 27 septembre 2014)
Le Mont Ontake, qui culmine à 3067 mètres entre les préfectures de Nagano et Gifu, est entré en éruption. (samedi 27 septembre 2014)
Reuters
1 / 20

Un volcan est entré samedi 27 septembre en éruption dans le centre du Japon, a annoncé l'agence nationale de météorologie, projetant dans l'air des cendres et des pierres. Une personne a perdu la vie et plus de trente autres ont été grièvement blessées, selon les médias et des responsables locaux.

L'éruption du Mont Ontake, qui culmine à 3067 mètres entre les préfectures de Nagano et Gifu, est survenue à la mi-journée. Les télévisions ont montré des images d'énormes nuages de fumée s'élevant au-dessus du volcan qui est une destination prisée des marcheurs au Japon.

«Il y a eu un bruit de tonnerre et le ciel est devenu tout sombre à cause de la fumée», a expliqué à l'agence Kyodo Shuichi Mukai, qui dirige une auberge de montagne près du sommet. «Il y a quinze centimètres de cendres au sol», a-t-il ajouté.

A Tokyo, le premier ministre, Shinzo Abe, a ordonné aux forces militaires de dépêcher des soldats sur place pour secourir les personnes encore bloquées en haut. «Nous savons qu'il y a des blessés et j'ai demandé que le maximum soit fait pour mettre les randonneurs en sûreté», a-t-il déclaré à la presse.

Selon la chaîne NHK et l'agence de presse Jiji, plus de trente blessés graves ont déjà été signalés, dont au moins sept auraient perdu connaissance. Une femme est décédée en début de soirée.

Par ailleurs, sur les près de 300 randonneurs qui étaient en train de gravir le volcan quand est survenue l'éruption, une quarantaine vont devoir passer la nuit dans des abris à proximité du sommet et ne redescendront que dimanche, selon les médias.

Fumée à plus de 10'000 mètres

Ceux qui ont pu revenir en bas samedi soir étaient sous le choc, selon les témoignages donnés aux télévisions: «Dès que j'ai vu l'éruption, je me suis sauvé, mais j'ai immédiatement été couvert de cendres», a expliqué un résident.

L'équipage d'un avion a signalé aux autorités que la fumée a peut-être atteint une altitude de plus de 10'000 mètres, selon Kyodo. L'agence de météorologie prédit de nouvelles éruptions et a averti que des projections pourraient avoir lieu jusqu'à quatre kilomètres du cratère du volcan. L'accès au site a été restreint.

La dernière éruption majeure du Mont Ontake remonte à 1979, lorsque le volcan avait craché plus de 200'000 tonnes de cendres, selon les médias locaux. Une éruption de moindre ampleur a aussi eu lieu en 1991 et ce volcan est aussi responsable de plusieurs séismes en 2007.

ats/reuters

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.