Navi Pillay accuse Israël de possibles crimes de guerre

PalestineTout en dénonçant les attaques aveugles du Hamas, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme a appelé mercredi à une enquête sur de possibles crimes de guerre commis par Israël à Gaza.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Haut Commissaire aux droits de l'homme Navi Pillay a affirmé mercredi qu'il y a une forte possibilité qu'Israël ait violé le droit international humanitaire à Gaza et ait commis des crimes de guerre. Elle a souhaité une enquête indépendante.

«Je répète à tous les acteurs dans ce conflit que les civils ne doivent pas être ciblés», a affirmé la Haut Commissaire en ouvrant à Genève la session spéciale du Conseil des droits de l'homme convoquée sur la situation dans les territoires palestiniens occupés.

Il est impératif qu'Israël, le Hamas et tous les groupes palestiniens armés respectent les principes de distinction entre les civils et les combattants, de proportionnalité et de précaution dans les attaques, a dit Navi Pillay. «Ne pas respecter ces principes peut équivaloir à des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité», a prévenu la Haut Commissaire.

Enfants tués

Elle a détaillé plusieurs attaques israéliennes au cours desquelles des enfants et des civils ont été tués. «Il semble y avoir une forte possibilité que le droit international humanitaire ait été violé, d'une manière qui équivaut à des crimes de guerre. Chaque incident doit faire l'objet d'une enquête indépendante et appropriée», a déclaré Navi Pillay.

Depuis le 7 juillet, 2100 frappes aériennes ont été effectuées par Tsahal, provoquant la mort de plus de 600 Palestiniens, dont au moins 147 enfants et 74 femmes, selon la Haut Commissaire. Plus de 140'000 Palestiniens ont été déplacés par l'offensive israélienne, a-t-elle précisé.

Elle a aussi condamné «les tirs indiscriminés par le Hamas et d'autres groupes armés de plus de 2900 roquettes ainsi que des mortiers à partir de Gaza qui continuent de mettre en danger la vie des civils en Israël». (afp/nxp)

Créé: 23.07.2014, 15h01

Articles en relation

La trêve de Gaza vole en éclats

Proche-Orient La guerre dans la bande de Gaza est repartie vendredi dans une spirale incontrôlable. Avec un nouveau bain de sang chez les Palestiniens et la probable capture d'un soldat israélien. Plus...

John Kerry salue «quelques pas» faits vers un cessez-le-feu

Proche-Orient Bien qu'il «reste du travail», le chef de la diplomatie américaine a évoqué mercredi «quelques pas» vers un cessez-le-feu entre Israël et Gaza. Plus...

Les frappes israéliennes ont déjà fait 650 morts

Guerre L'armée israélienne poursuit son offensive sur Gaza, qui a déjà fait près de 650 morts Palestiniens, malgré des efforts diplomatiques pour arracher une trêve. Plus...

Appels à une opération israélienne «proportionnée»

Proche-Orient L'UE a appelé Israël à mener une opération «proportionnée» à Gaza, et le Hamas à «rendre les armes». Le conflit a tué au moins 620 Palestiniens, en majorité des civils, et 29 Israéliens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...