La Chine jette le doute sur ses statistiques officielles

ConjonctureLa nouvelle méthodologie du Bureau national des statistiques a fait gonfler le PIB de 120 milliards d'euros.

Le BNS avait déjà dévoilé en septembre un changement méthodologique.

Le BNS avait déjà dévoilé en septembre un changement méthodologique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Chine a annoncé mardi avoir de nouveau changé sa façon de calculer son Produit intérieur brut (PIB) et révisé en hausse les chiffres des dernières années - de quoi alimenter le scepticisme sur la fiabilité des statistiques officielles chinoises.

Le Bureau national des statistiques (BNS) a expliqué sur son site avoir commencé à utiliser une nouvelle méthodologie destinée à «mieux refléter la contribution de l'innovation à la croissance».

En pratique, les dépenses de recherche et développement (R&D) des entreprises pourraient être comptabilisées comme une part du capital fixe «et non comme une consommation intermédiaire».

Ce nouveau mode de calcul, qui sera mis en oeuvre dès la publication mi-juillet de la croissance du deuxième trimestre, a été appliqué par le BNS pour réviser ses chiffres annuels depuis 1952... avec pour effet de doper sensiblement la taille du PIB national.

Ainsi, pour l'an dernier, la taille de l'économie chinoise se voit gonflée de l'équivalent de 120 milliards d'euros (130 milliards de francs) par rapport à l'estimation précédente. Le taux de croissance en 2015 s'avère donc plus important qu'évalué, mais reste cependant toujours arrondi à 6,9%, au plus bas depuis un quart de siècle.

Doutes grandissants

Pour 2013, en revanche, la croissance chinoise est révisée en hausse à 7,8%, contre 7,7% précédemment. En 2012, la modification est plus notable, à 7,9%, contre 7,7% auparavant. Au total, les chiffres ont été révisés pour 22 des 63 dernières années - essentiellement en hausse.

Le BNS avait déjà dévoilé en septembre un changement méthodologique, conduisant à calculer le PIB pour chaque trimestre indépendamment et non plus sur une base cumulée depuis le début de l'année, ce qui avait conduit à des révisions partielles.

Voilà qui n'apaisera pas les doutes grandissants entourant les statistiques gouvernementales chinoises sur la croissance, alors que se creuse l'écart avec des indicateurs d'activité alarmistes, en plein ralentissement économique du pays.

Rapidité déconcertante

Le chiffre du PIB est par ailleurs publié avec une rapidité déconcertante étant donné la taille du pays - deux semaines seulement après la fin de chaque trimestre! - et ne correspond pas au total des chiffres distincts des provinces et régions.

Accusant Pékin de gonfler éhontément les chiffres, certains analystes jugent que la croissance chinoise, à la peine, pourrait avoisiner 4,5%, plutôt que les 7% officiels.

L'actuel Premier ministre Li Keqiang avait d'ailleurs reconnu en 2007, alors qu'il dirigeait une province, que les chiffres du PIB étaient «fabriqués artisanalement», selon un mémo diplomatique révélé par Wikileaks.

D'autres chiffres sont sujets à caution: en novembre, la Chine avait reconnu avoir massivement sous-évalué sa consommation de charbon, et brûlé 600 millions de tonnes de plus que ce qu'elle reconnaissait pour l'année 2012. (ats/nxp)

Créé: 05.07.2016, 12h58

Articles en relation

Peine de mort pour l'incendiaire d'un bus

Chine Le sinistre avait provoqué la mort de dix-huit personnes. L'homme a reconnu les faits mais va faire appel de la sentence. Plus...

Glissement de terrain meurtrier en Chine

Intempéries Des flots de boue ont envahi un village dans le sud-ouest de la Chine. Au moins six personnes sont décédées et 17 autres auraient disparu. Plus...

En Chine, on parie sur la vie amoureuse de Taylor Swift

Insolite Ces formules sont en vente depuis la révélation de la liaison entre la chanteuse américaine et l'acteur Tom Hiddleston. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...