Des milliers de personnes manifestent contre le nucléaire

TokyoPlusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées lundi en milieu de journée pour exiger l'arrêt de l'exploitation nucléaire au Japon, seize mois après la catastrophe de Fukushima.

«Pas besoin d'énergie nucléaire ! Rendez-nous la région de Fukushima !», hurlaient les manifestants.

«Pas besoin d'énergie nucléaire ! Rendez-nous la région de Fukushima !», hurlaient les manifestants. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les organisateurs ont affirmé que 170'000 personnes avaient convergé à proximité du parc de Yoyogi (sud-ouest du centre de Tokyo), bien au-delà des 100'000 participants qu'ils espéraient rassembler.

La police n'avait pas encore fourni d'estimation vers 9 heures. «Pas besoin d'énergie nucléaire ! Rendez-nous la région de Fukushima !», hurlaient les manifestants, munis de drapeaux colorés indiquant leur ville d'origine et leur revendication.

Région du Tohoku (nord-est) où se trouve Fukushima, mais aussi île de Kyushu (sud), de Shikoku (sud-est), de Hokkaido (nord) ou région du Kansai (centre-ouest de l'île principale de Honshu), les protestataires sont venus de toutes les contrées du Japon.

«Je veux rendre un Japon propre à mes enfants et à mes petits-enfants», a expliqué Akiko Ichikawa, une retraitée venue de la préfecture de Shiga (centre).

Stands régionaux, chants, prises de paroles simultanées en plusieurs points de l'esplanade accueillant le rassemblement, les organisateurs ont voulu donner un caractère résolument festif à leur action, alors que les manifestations antinucléaires organisées depuis des mois semblent prendre de l'ampleur.

Un seul des 50 réacteurs du Japon est actuellement en service, mais les compagnies d'électricité du pays voudraient en relancer davantage, malgré l'inquiétude des populations riveraines. (afp/nxp)

Créé: 16.07.2012, 09h22

Articles en relation

Fukushima est un «désastre créé par l'homme»

Japon Il n'a pas été simplement provoqué par le séisme et le tsunami géant survenus le 11 mars 2011, a conclu jeudi une commission d'enquête mandatée par le Parlement. Plus...

Un réacteur de la centrale nucléaire d'Ohi a redémarré

Japon Les 50 autres réacteurs du pays sont, eux, toujours à l'arrêt. Ils subissent des opérations de maintenance et des contrôles de sécurité après la destruction de la centrale de Fukushima. Plus...

Le Japon renoue avec le nucléaire aujourd'hui

Énergie Le réacteur 3 de la centrale d’Ohi devait être relancé dimanche malgré l’opposition de citoyens traumatisés par le désastre atomique de Fukushima en mars 2011. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...