La 2e centrale nucléaire de Fukushima démantelée?

JaponLe site, moins touché que la première centrale par le tsunami de 2011, pourrait lui aussi être démantelé, selon son exploitant, le Japonais Tepco.

Le site de Fukushima Daini avant le tsunami.

Le site de Fukushima Daini avant le tsunami. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La compagnie japonaise d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) étudie «concrètement» le démantèlement de la deuxième centrale atomique de la préfecture de Fukushima, moins connue que la première mais elle aussi touchée par le tsunami de mars 2011.

Tepco n'avait jusqu'à présent rien décidé pour Fukushima Daini (numéro 2), site qui compte 4 réacteurs, même si, pour la plupart des experts, il n'est pas envisageable de relancer ces installations pour des raisons psychologiques et techniques.

La possibilité du démantèlement «a été évoquée ce matin par le PDG de notre entreprise lors d'une rencontre avec le gouverneur de Fukushima», a expliqué un porte-parole de Tepco. «Nous allons étudier concrètement le démantèlement de tous les réacteurs», a déclaré le président Tomoaki Kobayakawa, selon le service de presse de Tepco.

Si était décidé le démantèlement de Fukushima Daini, la totalité des dix réacteurs de la préfecture disparaîtrait, Fukushima Daiichi en comptant six.

Après le violent séisme du 11 mars 2011, au large de la côte nord-est du Japon, un gigantesque raz-de-marée a détruit le rivage et ravagé la centrale Fukushima Daiichi, provoquant l'accident atomique le plus grave depuis celui de Tchernbobyl en URSS en 1986.

L'eau a aussi envahi la deuxième centrale, Fukushima Daini, mais, contrairement à ceux de Fukushima Daiichi, les systèmes de refroidissement de Daini n'ont pas été saccagés et le drame y a été évité.

Dans les deux cas, le démantèlement des installations est un travail de titan qui prendra des décennies et engloutira des sommes considérables, la plus dure tâche étant l'extraction du combustible fondu de trois des six réacteurs de Fukushima Daiichi. (afp/nxp)

Créé: 14.06.2018, 07h43

Articles en relation

Tepco condamné après le suicide d'un centenaire

Fukushima L'opérateur japonais devra indemniser les proches d'un homme de 102 ans qui s'est suicidé car il devait quitter sa maison après l'accident nucléaire de Fukushima. Plus...

Tepco doit indemniser les victimes de Fukushima

Japon Un tribunal de Tokyo a ordonné à Tokyo Electric Power de verser 8 millions d'euros à d'anciens résidents proches de la centrale nucléaire dévastée. Plus...

De nouvelles images au coeur de Fukushima

Japon Des fragments de métal et des débris avec du combustible fondu: Tepco a introduit une caméra à l'intérieur d'un des réacteurs dévastés de la centrale nucléaire. Plus...

Tepco pourra redémarrer deux réacteurs nucléaires

Japon L'opérateur énergétique a reçu le feu vert pour relancer en partie l'activité de la centrale de Kashiwazaki-Kariwa, à l'arrêt depuis l'accident de Fukushima. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: les enfants de migrants séparés de leurs parents
Plus...