Passer au contenu principal

IsraëlAmir Peretz prend la tête du parti travailliste

Mardi soir, l'ancien ministre de la Défense israélienne a été choisi pour diriger le parti travailliste.

Amir Peretz a déjà dirigé les travaillistes entre 2005 et 2007.
Amir Peretz a déjà dirigé les travaillistes entre 2005 et 2007.
Keystone

Amir Peretz a été élu mardi soir à la tête du parti travailliste en Israël. Les électeurs ont préféré ce cacique de la politique à la nouvelle génération du parti.

Cet ancien ministre de la Défense et ex-chef de la Histadrout, la principale centrale syndicale en Israël, avait déjà dirigé les travaillistes entre 2005 et 2007. Il a remporté les primaires avec 47% des suffrages, contre 27% à sa concurrente Stav Shaffir, une députée de 34 ans très engagée dans le combat contre les inégalités sociales en Israël, selon des chiffres publiés dans un communiqué du parti travailliste.

Formation en déclin

La première tâche d'Amir Peretz sera de tenter d'améliorer le score des travaillistes aux législatives de septembre. La formation, longtemps au pouvoir en Israël mais en déclin ces vingt dernières années, n'a remporté que six sièges aux élections du 9 avril sur les 120 que compte le Parlement.

Les Israéliens sont à nouveau appelés aux urnes le 17 septembre, le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, théoriquement le mieux placé après les élections, ayant été incapable de former une coalition de gouvernement.

Le mois dernier, l'ancien chef des travaillistes, Avi Gabbay, avait annoncé qu'il ne se représenterait pas à la tête du parti et qu'il se mettait en retrait de la vie politique.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.