Un déploiement militaire «permanent» face aux migrants

MexiqueLe Mexique a annoncé que des militaires allaient être déployés à la frontière avec le Guatemala pour freiner l'entrée de migrants.

Le Mexique s'est engagé à déployer plus de 21'000 hommes à ses frontières. (Mercredi 3 juillet 2019)

Le Mexique s'est engagé à déployer plus de 21'000 hommes à ses frontières. (Mercredi 3 juillet 2019) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement mexicain a annoncé mercredi que le déploiement des hommes de la Garde nationale le long du fleuve Suchiate, à la frontière avec le Guatemala, serait «permanent» pour freiner l'entrée de migrants en provenance d'Amérique centrale.

«Le déploiement sera permanent, à l'appui du travail de l'Institut national des migrations (INM)», a déclaré le général Vicente Antonio Hernandez, coordinateur des forces fédérales mexicaines déployées dans le sud du pays, lors d'une conférence de presse à Tapachula (sud).

Le général a expliqué qu'en plus du fleuve Suchiate, qui marque la frontière entre le Mexique et le Guatemala, des membres de la Garde nationale - militaires et policiers fédéraux - ont été déployés dans 61 autres points de passage migratoires de l'Etat du Chiapas (sud) où, selon le militaire, transitent des véhicules transportant des clandestins.

Le général Hernandez a précisé que, depuis début mai, 20'400 migrants ont été «secourus» à la frontière sud et une trentaine de passeurs ont été arrêtés.

«Nous serions très irresponsables si nous continuions à les laisser partir à l'aventure», a-t-il déclaré, en rappelant le cas du migrant salvadorien mort la semaine dernière dans le Rio Bravo (Rio Grande aux Etats-Unis) avec sa fillette de près de deux ans alors qu'il tentait de gagner les États-Unis.

Le 7 juin, Washington et Mexico ont conclu un accord pour freiner l'afflux de clandestins vers les Etats-Unis, principalement des Guatémaltèques, des Honduriens et des Salvadoriens qui traversent le territoire mexicain.

Le Mexique s'est engagé à déployer plus de 21'000 hommes à ses frontières.

Cet accord, dont les résultats doivent être évalués dans un délai de 45 jours, fait suite aux menaces du président américain Donald Trump d'imposer des droits de douane punitifs sur tous les produits importés du Mexique. (afp/nxp)

Créé: 04.07.2019, 02h40

Articles en relation

L'armée à la frontière pour stopper les migrants

Mexique Suite à l'accord convenu avec Washington, l'armée mexicaine a déployé 15'000 militaires à la frontière pour empêcher l'immigration illégale. Plus...

Des billets d'avion à un dollar pour les migrants

Mexique Une compagnie aérienne a trouvé un moyen peu ordinaire pour faciliter le retour au bercail des migrants de trois pays d'Amérique centrale. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...