Passer au contenu principal

Des télévangélistes américains accusés de favoriser la propagation du coronavirus

Un pasteur de Louisiane a été mis en examen après avoir défié les ordres sanitaires en organisant un culte religieux. Donald Trump a lui-même brouillé le message.

Le pasteur Tony Spell a organisé six cultes dans son église malgré les risques sanitaires, raison de son arrestation.
Le pasteur Tony Spell a organisé six cultes dans son église malgré les risques sanitaires, raison de son arrestation.
AP

Le pasteur Tony Spell attend les deux officiers de police qui s’avancent dans l’allée vide de son église évangélique en ce mardi 31 mars. L’homme d’Église aux cheveux gominés est au téléphone, debout devant l’autel. Roger Corcoran, le chef de la police de Central, une petite ville de la banlieue de Baton Rouge en Louisiane, s’arrête à deux mètres de lui et attend patiemment que le pasteur termine son appel avant de lui annoncer sa mise en examen.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.