Passer au contenu principal

CanadaUn sikh à la tête du troisième parti du pays

Jagmeet Singh est le nouveau chef du Nouveau parti démocratique canadien, il porte le turban traditionnel sikh.

Jagmeet Singh, un sikh de 38 ans, a été élu dimanche chef du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche) canadien, troisième force politique après les libéraux de Justin Trudeau au pouvoir et les conservateurs.

Le nouveau chef du NPD a récolté près de 54% des suffrages des militants au premier tour du scrutin, face à trois autres candidats, et remplace à la tête du parti le charismatique Thomas Mulcair.

«Les Canadiens doivent rester unis pour défendre la politique de courage face à la politique de la peur, la politique de l'amour afin de contrer la politique croissante de la division», a déclaré Jagmeet Singh juste après la proclamation des résultats à la tribune.

Ces paroles venaient en écho à l'attaque à Edmonton dans la nuit de samedi où un homme avait heurté avec sa voiture un policier avant de lui asséner des coups de couteau. Il avait ensuite fauché quatre piétons, les blessant sérieusement, à bord d'un autre véhicule.

Turban et poignard

Avocat criminaliste, né en 1979 à Scarborough (Ontario, centre) dans une famille aisée originaire du Pendjab indien, Jagmeet Singh est toujours coiffé d'un turban, souvent de couleur vive comme le rose dimanche jour de son élection à la tête du NPD. Jagmeet Singh porte aussi généralement le Kirpan, ce long poignard traditionnel que les hommes sikhs portent, qui est interdit dans certains lieux au Canada mais toléré dans la plupart des cas en raison de la liberté de religion.

Si le nouveau chef du NPD est député provincial en Ontario depuis 2011, il ne siège pas au Parlement fédéral à Ottawa, et ne pourra donc pas croiser le fer lors des questions quotidiennes au Premier ministre.

Toujours vêtu de costumes stylisés, il avait laissé entendre pendant sa campagne qu'il ne briguerait pas immédiatement un siège de député fédéral. Il faudrait pour cela qu'un élu démissionne afin de lui laisser la place dans une circonscription où il pourrait facilement l'emporter.

Félicitations de Trudeau

L'ancien chef du NPD Thomas Mulcair avait plaidé pour que son successeur soit nécessairement un membre du Parlement afin de pouvoir débattre avec le chef du gouvernement à deux ans des législatives.

Justin Trudeau a félicité Jagmeet Singh juste après son élection. «Au plaisir de vous parler bientôt et de travailler avec vous pour les Canadiens», a écrit M. Trudeau sur Twitter.

Thomas Mulcair, qui assurait l'intérim depuis le printemps 2016, avait été désavoué par la base du NPD après la cuisante défaite aux législatives d'octobre 2015 qui avaient permis à Justin Trudeau de chasser du pouvoir les conservateurs.

L'arrivée de Jagmeet Singh, après celle au printemps du conservateur Andrew Scheer, 39 ans, témoigne de l'émergence d'une nouvelle génération de politiciens dont le premier signal avait été donné par le libéral Justin Trudeau, 45 ans, lors de son arrivée à la tête du gouvernement.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.