Scrutin démocrate à l’heure du vote noir

Etats-UnisLa primaire de Caroline du Sud, ce samedi, est la première dans laquelle les électeurs afro-américains seront majoritaires. Joe Biden, l’ancien vice-président d’Obama, y est favori.

La politicienne Deidre DeJear rappelle l'importance du vote noir.

La politicienne Deidre DeJear rappelle l'importance du vote noir. Image: J.-C. D.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Joe Biden attendait ce moment avec impatience. Ce samedi, l’électorat noir va voter en masse pour la primaire présidentielle démocrate en Caroline du Sud. «Je vais gagner la Caroline du Sud», a assuré mardi soir l’ancien vice-président de Barack Obama à l’occasion du dernier débat à Charleston. Il faisait référence aux sondages dans l’État du sud des États-Unis. La confiance que projette le candidat de 77 ans à l’approche d’un vote crucial pour sa quête de Maison-Blanche repose sur sa popularité auprès des Afro-Américains, qui représentent 60% des électeurs démocrates en Caroline du Sud.

Les Noirs n’ont pas oublié les huit ans que Joe Biden a passés aux côtés de Barack Obama. Malgré les échecs de l’ancien vice-président lors des trois premières primaires démocrates dans l’Iowa, le New Hampshire et le Nevada ce mois-ci, celui-ci a reçu un soutien de poids mercredi. Jim Clyburn, le représentant de Caroline du Sud et l’élu afro-américain le plus influent au Congrès, a annoncé qu’il ferait campagne pour Joe Biden. «J’essaie de créer une vague pour Joe Biden, a affirmé Jim Clyburn sur CNN. Quatorze autres États voteront mardi (ndlr: lors du Super Tuesday) et nous aimerions qu’il aborde ces quatorze États avec une grande victoire en Caroline du Sud.»

Fracture entre générations

Porté par ses récentes victoires électorales, Bernie Sanders, 78 ans, ne cesse de grimper dans les sondages et talonne Joe Biden en Caroline du Sud, loin devant le reste des candidats. Il semble y avoir une fracture intergénérationnelle au sein de l’électorat noir. Les plus âgés plébiscitent plutôt Joe Biden alors que les plus jeunes ont tendance à soutenir Bernie Sanders, voire d’autres candidats.

Deidre DeJear, une politicienne afro-américaine de l’Iowa, se réjouit du rôle que les citoyens noirs sont appelés à jouer dans la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle. «Il est important que les électeurs noirs s’engagent, car ils sont les plus vulnérables face au gouvernement actuel et face à l’insécurité économique», explique-t-elle. «Le changement ne peut venir que des urnes.»

Pour Deidre DeJear, le scrutin en Caroline du Sud va rappeler aux candidats démocrates à la Maison-Blanche la nécessité d’offrir plus que des «belles paroles» à l’électorat noir s’ils veulent éviter lors de la présidentielle de novembre une baisse de la mobilisation des Afro-Américains comparable à celle de 2016 et qui avait contribué à l’élection de Donald Trump. «La Caroline du Sud va leur montrer que les femmes noires votent religieusement et qu’elles emmènent les hommes noirs aux urnes», explique-t-elle. «Nous avons appris au fil des ans que nous ne pouvons pas nous contenter de belles promesses. Certains candidats semblent avoir réalisé l’importance du vote noir en arrivant en Caroline du Sud. C’est déjà bien, mais ça ne suffira pas pour obtenir le soutien des Afro-Américains. Nous voulons des actes.»

Créé: 28.02.2020, 22h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...