Saisie record de cocaïne en Uruguay

Amérique latineLes autorités uruguayennes ont découvert plus de 4 tonnes de cocaïne dans le port de Montevideo. La drogue était cachée dans des conteneurs à farine.

Près de 4000 briques de cocaïne de 1,1 kg ont été saisies au port de Montevideo par la police uruguayenne. (Photo d'illustration)

Près de 4000 briques de cocaïne de 1,1 kg ont été saisies au port de Montevideo par la police uruguayenne. (Photo d'illustration)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs tonnes de cocaïne dissimulées dans des conteneurs ont été saisies dans le port de Montevideo, ont annoncé vendredi les autorités uruguayennes, qui tout en continuant de compter la drogue évoquent d'ores et déjà «le coup le plus important porté au narcotrafic dans l'histoire du pays».

C'est en passant des conteneurs transportant de la farine de soja au scanner, que des «anomalies» ont été constatées sur quatre d'entre eux, a annoncé la marine dans un communiqué.

Les deux premiers caissons métalliques contenaient «un total de 4418 kilos (de cocaïne) correspondant à 4003 briques» de 1,1 kg chacune, a indiqué la police uruguayenne.

Tandis que le décompte de la drogue se poursuivait dans les quatre conteneurs, une enquête a été ouverte concernant ce chargement destiné au port de Lomé, au Togo.

La marine estime d'ores et déjà que «cette saisie sera le coup le plus important porté au narcotrafic dans l'histoire du pays».

Un milliard de dollars

Lors d'une conférence de presse, le directeur des douanes uruguayennes, Jaime Borgiani, a estimé la valeur de ces plus de 4,4 tonnes comptabilisées pour l'heure à un milliard de dollars (environ le même montant en francs) à la revente sur le marché européen.

De son côté, le ministère de l'Intérieur a annoncé sur Twitter que les forces de l'ordre avaient perquisitionné l'exploitation agricole où les conteneurs avaient été chargés, dans le département de Soriano (sud-ouest), à quelque 290 km de Montevideo. Le propriétaire et son fils ont été arrêtés et de la drogue, dont la quantité n'a pas été précisée, saisie sur place.

Plaque tournante pour le trafic

Les saisies de cocaïne en Uruguay ou en provenance de ce pays, qui n'est pourtant pas un producteur de cette drogue, se sont multipliées depuis un an. Cela confirme que l'Uruguay est devenu une nouvelle plaque tournante pour le trafic de cocaïne à destination de l'Europe et de l'Afrique.

En novembre, la marine avait déjà saisi dans le port de Montevideo quelque 3 tonnes de cocaïne dans un conteneur en partance pour l'Afrique.

Le 3 août, une tonne de cocaïne répartie en 817 paquets avait été saisie dans une maison de Parque del Plata, une station balnéaire du sud du pays à 55 km à l'est de la capitale.

Prises en Allemagne et en France

La veille, la police allemande avait annoncé une prise record de 4,5 tonnes dans le port de Hambourg, dans un conteneur provenant de Montevideo qui devait être acheminé à Anvers (Belgique). Et le 16 mai, 603 kilos de cocaïne avaient été découverts à l'aéroport de Mulhouse-Bâle (France) à bord d'un jet privé en provenance d'Uruguay.

Fin juin, l'Italien Rocco Morabito, surnommé le «Roi de la cocaïne» et arrêté en 2017 en Uruguay, s'était évadé d'une prison de Montevideo. Il est toujours en cavale. (afp/nxp)

Créé: 27.12.2019, 19h47

Articles en relation

Trafic de drogue: les peines sont alourdies

Neuchâtel Les accusés de l'affaire dite «Chrome», qui désigne un vaste trafic de cocaïne entre Le Havre (F) et Neuchâtel, voient leur peine allongée par la Cour pénale du Tribunal cantonal. Plus...

Un pull de Noël faisait l'éloge de la cocaïne

Canada Des vêtements au goût douteux ont dû être retirés du site canadien de Walmart pendant le week-end. Car un peu trop osés aux yeux des responsables. Plus...

Trafiquants de drogue expulsés de Suisse

Valais Deux hommes qui dealaient de la cocaïne dans les régions de Monthey et Martigny ont été expulsés dans leur pays d'origine après avoir purgé leur peine en Suisse. Plus...

Le «roi de la cocaïne» dominicain arrêté

Caraïbes César Emilio Peralta, surnommé «La Brute», a été arrêté lundi à Carthagène. Son réseau a été démantelé. Plus...

Il avait caché 2 tonnes de coke sur son yacht: prison

Royaume-Uni Un Néerlandais a été condamné par la justice britannique à 16 ans de prison pour avoir dissimulé plus de 2 tonnes de cocaïne sur son yacht. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...