Passer au contenu principal

Sur la route de la Maison Blanche: Houston explore le filon de la santé

L’aventure spatiale ne constitue une priorité pour aucun des deux candidats à la présidence. Houston a-t-elle donc un problème?

PR

Le cœur de Houston respire la puissance. Puissance des pétroliers texans qui rivalisent de hauteur avec leurs gratte-ciel étincelants du centre ville. Puissance de la NASA qui a fait de Houston son centre de contrôle pour toutes les missions habitées de l’agence spatiale. C’est d’ici que furent pilotées les missions Apollo dont la onzième du nom a déposé Neil Armstrong sur la planète bleue le 20 juillet 1969. C’est de ce même centre de contrôle que furent «pilotées» les navettes spatiales dont l’épopée a pris fin en juillet 2011. Le centre spatial expose fièrement ses légendaires fusées et «shuttles». Pourtant, aussi impressionnants soient-ils ces vaisseaux se visitent comme des reliques d’une autre ère.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.