Passer au contenu principal

PandémieLe lobby pro-armes aux Etats-Unis surfe sur la vague pandémie

Les ventes d’armes ont augmenté de 71% en avril par rapport à 2019. Les défenseurs du port d’arme militent aussi contre le confinement.

Une manifestation à Raleigh, la capitale de la Caroline du Nord, le 1ermai dernier.
Une manifestation à Raleigh, la capitale de la Caroline du Nord, le 1ermai dernier.
AFP

L’armurerie de Cheryl Todd et de son mari Dan, dans la banlieue de Phoenix, est une destination populaire pendant la pandémie de coronavirus aux États-Unis. «Je pense que nos ventes ont été multipliées par quatre ces dernières semaines», rapporte Cheryl Todd, la fondatrice de Gun Freedom Radio. «Ce n’est pas un mouvement de panique. Les gens savent pourquoi ils veulent acheter une arme. De la même manière qu’ils doivent trouver du papier toilette ou aller chez leur boucher pour assurer l’approvisionnement en viande en cette période de crise, les gens sont conscients qu’ils doivent assurer leur propre sécurité ainsi que celle de leur famille.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.