Un ex-prêtre pédophile condamné à 19 ans de prison

CanadaUn ancien prêtre belge a été condamné à 19 ans de prison pour agressions sexuelles sur des enfants inuits au Canada.

Devant la maison où vivait Eric Dejaeger avant son extradition exigée par la justice canadienne en 2010.

Devant la maison où vivait Eric Dejaeger avant son extradition exigée par la justice canadienne en 2010. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien prêtre belge Eric Dejaeger a été condamné mercredi 4 février à 19 ans de prison pour agressions sexuelles sur des enfants inuits par un tribunal du territoire canadien du Nunavut (nord).

Âgé de 67 ans, il avait été reconnu coupable de pédophilie en septembre dernier. Compte tenu du temps déjà passé derrière les barreaux, «il lui reste à purger une peine d'emprisonnement de 11 ans», a indiqué la justice canadienne lors de l'énoncé de la sentence.

Pédophilie et zoophilie

La Cour du Nunavut l'avait reconnu coupable le 12 septembre 2014 de 31 chefs d'accusation pour agressions sexuelles et attouchements à caractère sexuel. Il avait également été reconnu coupable pour un chef d'accusation de zoophilie.

Eric Dejaeger avait plaidé coupable pour 8 cas sur un total de 80 chefs d'inculpation.

Cet ancien missionnaire était arrivé dans le Grand Nord canadien dans les années 1970. «La plupart des crimes ont été commis dans le hameau d'Igloolik», situé sur une île isolée à plus d'un millier de kilomètres à vol d'oiseau d'Iqaluit, la capitale du Territoire inuit du Nunavut, a indiqué le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC) dans un communiqué.

Commencé fin novembre 2013, son procès avait été suspendu en raison des conditions météorologiques et avait pris fin en mai dernier.

Fuite vers la Belgique

Dans le cadre d'une précédente affaire, Eric Dejaeger avait été condamné en 1990 à 5 ans de prison pour le viol de huit enfants.

Une fois libéré et face aux plaintes d'une vingtaine de nouvelles victimes, il avait fui en Belgique.

Sous le coup d'un avis de recherche lancé par Interpol, il avait finalement été expulsé de Belgique 15 ans après pour séjour illégal. Il avait en effet perdu automatiquement sa nationalité belge en prenant la canadienne.

Arrêté le 20 janvier 2011 à son arrivée au Canada, «il est en détention depuis cette date», a indiqué le SPPC, notant qu'il avait 30 jours pour interjeter appel.

Un pédophile présumé activement recherché

Un autre prêtre, également poursuivi pour agressions sexuelles sur mineurs, est recherché par la justice canadienne. Alors que le procès de Dejaeger débutait, le Canada avait émis un mandat d'arrêt contre le père Joannis Rivoire.

Ce prêtre français est poursuivi et recherché depuis 1998 pour des abus sexuels sur trois mineurs amérindiens entre 1968 et 1970 quand il était missionnaire de l'ordre catholique des Oblats à Rankin Inlet, un village situé au nord-ouest de la baie d'Hudson, selon la police canadienne.

(afp/nxp)

Créé: 04.02.2015, 20h42

Articles en relation

Dix prêtres pédophiles signalés au pape

Espagne Grave affaire de pédophilie au sein de l'église espagnole. La Justice a été saisie après que le souverain pontife ait averti l'évêque. Plus...

Condamné pour pédophilie sur internet, il recourt

Canton de Vaud Le pédophile vaudois membre d'un réseau international démantelé par les Etats-Unis fait appel de son jugement prononcé en décembre dernier à Yverdon-les-Bains (VD). Plus...

Un groupe de prêtres accusés de pédophilie

Espagne La plainte est arrivée directement au Vatican, et le pape a demandé l'ouverture d'une enquête. Les personnes visées se sont vues retirer leur exercice. Plus...

Affaire de pédophilie: la justice valaisanne a bien fonctionné

Grand Conseil La Commission de justice du Grand Conseil n'a relevé aucun manquement au niveau de la procédure judiciaire dans l'affaire de l'ex-policier soupçonné de pédophilie à Sion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...