Évacuations suite à l'éruption d'un volcan au Costa Rica

Nuage de cendresPlusieurs villages ont été évacués en raison de dégagement de cendres par le volcan Turrialba.

Le volcan Turrialba, ici lors d'une précédente éruption le 1er novembre 2014.

Le volcan Turrialba, ici lors d'une précédente éruption le 1er novembre 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'aéroport de San José a été fermé jeudi et plusieurs villages ont été évacués au Costa Rica en raison de dégagement de cendres par le volcan Turrialba qui ont atteint la capitale, ont annoncé les autorités.

A l'aéroport international de la capitale, situé à 80 km du lieu de l'éruption, les vols ont été suspendus par manque de visibilité, a précisé l'administration aéroportuaire.

Ci-dessous, les images de l'éruption postées le jeudi 12 mars:

Plusieurs écoles ont renvoyé leurs élèves chez eux et le Bureau national des urgences a ordonné l'évacuation de villages dans un rayon de deux kilomètres autour du volcan.

Les passants se protègent les yeux

Selon l'Observatoire de vulcanologie et de sismologie (Ovsicori) de l'Université nationale, une autre éruption dans la journée a projeté un nuage de fumée à plus d'un kilomètre d'altitude, répandant des cendres sur plusieurs villes.

Les passants devaient se protéger les yeux dans les rues de San José.

Le Turrialba avait déjà connu deux éruptions mineures dimanche, suivies d'un regain d'activité mercredi.

En octobre dernier, les éruptions de cendres et de magma du Turrialba étaient les premiers signes d'activité de ce volcan de 3340 m d'altitude depuis les années 90, quand il s'était manifesté après 130 ans de sommeil.

(afp/nxp)

Créé: 13.03.2015, 01h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.