Passer au contenu principal

Les États-Unis font porter le chapeau à Téhéran

Mike Pompeo a affirmé vendredi que le Boeing 737 a «probablement» été abattu accidentellement par l’Iran.

Veillée à Toronto, qui accueille une importante diaspora iranienne, en mémoire des victimes du crash, ce jeudi 10 janvier.
Veillée à Toronto, qui accueille une importante diaspora iranienne, en mémoire des victimes du crash, ce jeudi 10 janvier.
AP

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a avancé vendredi à Washington la piste du missile sol-air iranien pour expliquer le crash du vol 752 d’Ukraine International Airlines mercredi à Téhéran. «Nous croyons que l’avion a probablement été abattu par un missile iranien», a déclaré le chef de la diplomatie américaine au cours d’une conférence de presse pour annoncer de nouvelles sanctions de l’administration Trump contre l’Iran. «Nous allons laisser l’enquête se dérouler avant de tirer des conclusions. Il est important que nous allions au fond des choses.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.