Passer au contenu principal

L’Argentine vient en aide à ses plus démunis

Déjà surendetté, le pays d’Amérique du Sud prend des mesures de soutien massif pour près de 4 millions de travailleurs au noir.

File d’attente devant une banque près de Buenos Aires pour retirer des aides sociales.
File d’attente devant une banque près de Buenos Aires pour retirer des aides sociales.
AFP

Les Argentins en parlent déjà dans la longue queue de la pharmacie, qui respecte les distances de sécurité: «Encore heureux que le président ne nous ait pas oubliés!» s’exclame Carlos, cordonnier de contrebande au chômage technique. «La dette publique, c’est nous qui la payons, et avec quels revenus? On ne peut même plus travailler, avec ce confinement! Sans cette aide, je ne pourrais plus nourrir mes enfants ni payer le traitement de ma fille épileptique.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.