Trump élu: De Niro est «très déprimé»

Etats-UnisAprès avoir descendu en flammes le futur président des Etats-Unis, l'acteur soutient les manifs anti-Trump dans le pays.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur américain Robert De Niro s'est dit «très déprimé» par l'élection de Donald Trump à la présidence américaine et a déclaré soutenir les manifestations anti-Trump qui se poursuivent.

«Comment je vais? Je suis très déprimé», a affirmé aux journalistes l'acteur de 73 ans, qui s'exprimait vendredi soir sur le tapis rouge, à l'occasion de l'avant-première mondiale de son nouveau film, «The Comedian», à Los Angeles. «Nous devons juste attendre de voir comment les choses vont se passer, et rester extrêmement vigilants face au nouveau gouvernement», a-t-il ajouté. Aux journalistes qui lui demandaient si les manifestations étaient une réaction appropriée à l'élection de Donald Trump, il a répondu: «Oui, absolument».

Des manifestants ont à nouveau protesté vendredi dans une vingtaine de villes américaines et prévoyaient de le faire encore ce week-end contre l'élection à la présidence du milliardaire.

Robert De Niro n'avait pas mâché ses mots à l'égard du candidat républicain pendant la campagne, le traitant de «porc» et d'«idiot» dans une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux. De Niro avait même dit vouloir «flanquer son poing à la figure» du magnat de l'immobilier en raison de ses déclarations grossières sur les femmes.

Mais il a admis dans le talk-show «Jimmy Kimmel Live!» mercredi qu'il ne pouvait «plus le faire maintenant» que Trump avait été élu. «Il est président, et je dois respecter cette fonction. (...) Voyons ce qu'il fait et s'il met en oeuvre» ses promesses de campagne, avait-il déclaré.

Mais s'il souhaite quitter les Etats-Unis, Robert De Niro a une option: la ville du sud de l'Italie dont ses grands-parents sont originaires a proposé de l'accueillir. «Si, après la déception (de l'élection) de Trump, il veut venir se réfugier ici, il est le bienvenu», a déclaré le maire de Ferrazzano, Antonio Cerio.

«The Comedian», le portrait d'un comédien humoriste vieillissant, sort le 13 janvier aux Etats-Unis.

(afp/nxp)

Créé: 12.11.2016, 12h00

Articles en relation

Les manifestations anti-Trump se poursuivent

Etats-Unis Après l'élection du républicain, la colère grondait toujours , dans le pays. Un homme a été blessé par balle à Portland. Plus...

Trump pourrait influencer les futures campagnes

Suisse Pour les politologues, le populisme a été clairement renforcé dans l'élection américaine. Plus...

La clause antimusulmans revient sur le site de Trump

Etats-Unis L'une des propositions les plus critiquées du président élu américain n'était plus visible durant quelques jours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...