Three Mile Island devrait fermer en 2019

Energie nucléaireLa centrale, qui avait été le site du plus grave accident nucléaire civil qu'ait connu les Etats-Unis, n'a pas une rentabilité suffisante.

L'accident de Three Mile Island, le 28 mars 1979 n'avait pas fait de victimes mais avait nécessité l'évacuation de 140.000 personnes.

L'accident de Three Mile Island, le 28 mars 1979 n'avait pas fait de victimes mais avait nécessité l'évacuation de 140.000 personnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La centrale nucléaire de Three Mile Island, en Pennsylvanie devrait fermer d'ici septembre 2019, faute de rentabilité suffisante, a indiqué mardi la société exploitante.

«Exelon Corporation va fermer prématurément sa centrale de Three Mile Island, au 30 septembre 2019, faute de réformes nécessaires», a indiqué la société dans un communiqué.

Coeur fondu

La centrale, qui n'a plus qu'un réacteur en service depuis l'accident qui a vu le coeur de son autre réacteur fondre partiellement en mars 1979, emploie quelque 675 personnes à une vingtaine de kilomètres au sud de Harrisburg, dont la plupart seront licenciées, a indiqué Exelon.

Dans son communiqué, la société, qui exploite 23 réacteurs nucléaires aux Etats-Unis, pointe du doigt l'Etat de Pennsylvanie, accusé de ne pas prendre les mesures nécessaires pour soutenir l'industrie nucléaire, contrairement à d'autres Etats, comme New York ou l'Illinois.

Elle lui reproche notamment de «ne pas avoir inclus» le nucléaire dans son plan de soutien aux énergies alternatives, alors même que «l'arrêt des centrales nucléaires de Pennsylvanie augmenterait la pollution de l'air, fragiliserait le réseau électrique, augmenterait les prix de l'énergie aux consommateurs, et éliminerait des millions d'emplois bien payés», affirme-t-elle.

Avenir sombre

L'annonce de cette fermeture intervient alors que l'avenir de l'industrie nucléaire s'assombrit aux Etats-Unis, même si le pays reste le premier producteur d'énergie nucléaire au monde avec quelque 99 centrales en fonctionnement.

Une douzaine de réacteurs ont soit été récemment mis à l'arrêt, soit ont vu leur arrêt programmé pour les prochaines années.

Le nucléaire est notamment affecté par la production de gaz de schiste qui fait chuter les prix du gaz naturel, renchérissant d'autant l'énergie nucléaire, aux coûts peu compressibles. Fin mars, le groupe Westinghouse, filiale de Toshiba, a ainsi déposé le bilan.

Niveau 5

«Ce n'est pas un phénomène nouveau, mais on en arrive au point où les opérateurs doivent prendre des décisions», a indiqué Neil Sheehan, porte-parole de la Nuclear Regulatory Commiussion, l'autorité américaine régulatrice du nucléaire.

L'accident de Three Mile Island, le 28 mars 1979 n'avait pas fait de victimes mais avait nécessité l'évacuation de 140.000 personnes.

Il avait été classé au niveau 5 de l'échelle internationale des événements nucléaires, qui en compte sept. L'accident de la centrale soviétique de Tchernobyl en avril 1986 était au niveau 7.

Il avait fallu attendre six ans pour relancer le réacteur numéro un de la centrale, non affecté par l'accident. (afp/nxp)

Créé: 30.05.2017, 20h45

Articles en relation

L’Inde accélère sa course au nucléaire militaire

Asie En retard sur la Chine et le Pakistan, l’Inde développe sa production d’uranium enrichi pour son arsenal atomique. Plus...

La voie est tracée pour sortir du nucléaire

Votation fédérale Six ans après la catastrophe de Fukushima, les Suisses plébiscitent la Stratégie énergétique 2050. Une première étape qui en annonce d’autres. Plus...

Un tunnel s'effondre près d'un site nucléaire

Etats-Unis Des employés d'un site nucléaire sont confinés en raison d'un accident survenu près de leur lieu de travail. Plus...

Essai nucléaire possible «à n'importe quel moment»

Corée du Nord Pyongyang se dit «prêt à répondre à toute option», alors que des images satellites semblent indiquer un tir de missile imminent. Plus...

Cuve fissurée de Beznau: Greenpeace gagne

Suisse Le Tribunal administratif fédéral a donné raison à l'ONG, qui demandait à avoir accès à des documents sur la centrale nucléaire argovienne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Matin et 20 Minutes regroupés
Plus...