100e jour de mobilisation de l'opposition

VenezuelaL'opposition vénézuélienne a célébré par des manifestations le 100e jour de leur mobilisation contre le gouvernement Maduro.

"100 jours pour la démocratie", disent ces pancartes portées par des manifestants de l'opposition, au 100e jour de manifestations contre le gouvernement de Nicolas Maduro, dimanche 9 juillet 2017.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Galvanisés par la sortie de prison de Leopoldo Lopez, un de leurs chefs de file, les partisans de l'opposition vénézuélienne ont célébré le centième jour de leur mobilisation contre l'administration socialiste de Nicolas Maduro. Ils se sont réunis près de la capitale, alors que l'administration Maduro lançait la campagne pour l'élection de l'assemblée constituante voulue par Nicolas Maduro pour réformer la constitution.

Comme lors des précédentes manifestations, les opposants vêtus de blanc se sont rassemblés sur un grand axe routier de l'est de Caracas. Beaucoup de ces rencontres ont donné lieu à des heurts avec les forces de l'ordre. Nonante personnes ont perdu la vie depuis le début du mois d'avril.

«Nous ne renonçons pas. Le fait que Leopoldo soit chez lui nous donne la force de continuer le combat», s'est réjouie une manifestante.

Condamné à 14 ans de prison pour incitation à la violence après les manifestations de 2014 qui ont fait 43 morts, Leopoldo Lopez a été transféré samedi en résidence surveillée. La Cour suprême a invoqué des irrégularités dans la procédure judiciaire et la santé du prisonnier.

«Il est très affaibli parce qu'il a eu une infection généralisée en prison», a indiqué Leopoldo Lopez Gil à Madrid après s'être entretenu au téléphone avec son fils.

«Contre la tyrannie» L'épouse de Leopoldo Lopez, Lilian Tintori avait plaidé sa cause dans le monde entier, notamment à la Maison Blanche. Dimanche, à Caracas, elle s'est adressée aux manifestants. «Je ne peux pas dire que nous soyons satisfaits alors que le pays souffre, que des enfants trouvent leur nourriture dans les ordures, qu'il n'y a pas de médecine au Venezuela», a-t-elle déclaré.

«Cent jours et je reste en rébellion contre la tyrannie», pouvait-on lire sur des pancartes brandies par nombre des quelque 2000 manifestants rassemblés dans l'est de Caracas. «Nous arrivons aujourd'hui au centième jour de résistance au Venezuela et nous continuons à manifester dans la rue avec encore plus de fermeté face au plébiscite» que Nicolas Maduro entend organiser, a déclaré le député Juan Andres Mejia, au cours d'une conférence de presse du mouvement d'opposition MUD.

Référendum officieux

L'opposition organise le week-end prochain un référendum officieux sur le projet controversé de réforme constitutionnelle de Nicolas Maduro, deux semaines avant les élections constituantes du 30 juillet. Selon l'institut Datanalisis, sept Vénézuéliens sur dix sont hostiles à la réforme de la Constitution.

Le camp du président vénézuélien a d'ailleurs lancé dimanche à Caracas et dans d'autres villes du pays la campagne électorale pour mettre en place l'assemblée constituante voulue par Nicolas Maduro.

«La puissante locomotive de la constituante se met en marche dès aujourd'hui, un jour historique!», a lancé Jorgé Rodriguez, chargé par le président Maduro de mener cette campagne pour le Parti socialiste gouvernemental (PSUV), devant des milliers de supporters dans l'Etat de Vargas (nord). «Chaque vote sera une ratification pour la bataille de la paix», a poursuivi le dirigeant.

L'opposition voit dans cette tentative du chef de l'Etat un moyen pour lui de s'accrocher au pouvoir. La coalition d'opposition de la Table de l'unité démocratique (MUD) a d'ailleurs choisi de ne pas présenter de candidats.

La campagne électorale doit s'achever le 27 juillet, trois jours avant le scrutin destiné à élire 545 personnes sur plus de 6100 candidats. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2017, 01h13

Galerie photo

Le Venezuela en pleine crise  (Mars 2013 - août 2017)

Le Venezuela en pleine crise (Mars 2013 - août 2017) Au Venezuela, la vague de manifestations hostiles au président socialiste Nicolas Maduro monte en puissance. L'exaspération reflète les crises économiques et politiques profondes qui secouent le pays depuis 2013.

Articles en relation

Pourquoi la Justice de Maduro a fait «libérer» l'opposant Leopoldo Lopez

Venezuela Il est sorti de prison samedi et a été assigné à résidence. Pour raisons «médicales» ou par pure tactique politicienne? Plus...

Lopez libéré de prison et assigné à résidence

Venezuela Le plus emblématique des opposants vénézuéliens est sorti de prison après 3 ans derrière les barreaux, et assigné à résidence. Plus...

L'Eglise contre la «dictature» de Maduro

Venezuela L'Eglise catholique a accusé vendredi le gouvernement Maduro d'être une dictature «contre un peuple qui réclame la liberté». Plus...

Le sort de la procureure rebelle fixé d'ici 5 jours

Venezuela Luisa Ortega, qui a refusé mardi de comparaître devant la Cour suprême du Venezuela, connaîtra son sort d'ici cinq jours. Plus...

Le Parlement évacué après un siège de 9 h

Venezuela Armés de bâtons, des dizaines de partisans du gouvernement sont entrés mercredi dans le Parlement contrôlé par l'opposition. Sept députés ont été blessés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...