10'000 évacués en Colombie-Britannique

Feux de forêtUne dizaine d'incendies ravagent la province du Sud-Ouest canadien, l'état d'urgence est déclaré.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers de personnes ont été évacuées lundi en Colombie-Britannique, trois jours après que l'état d'urgence ait été déclaré en raison de dizaines d'incendies qui ravagent cette province de l'Ouest canadien.

Suite à plusieurs semaines de sécheresse et des vents violents ayant poussé les incendies vers les habitations, plusieurs villages du centre de la province ont été évacués, jetant sur les routes «plus de 10'000 personnes», a déclaré le ministre canadien de la Sécurité publique, Ralph Goodale.

«Il y a environ 231 feux», a-t-il dit lors d'une conférence de presse. «98 de ces feux sont nouveaux, les départs ayant eu lieu dans la dernière journée. Au moins dix d'entre eux sont très près de localités, ce qui les rend particulièrement dangereux».

«La foudre semble à l'origine de la plupart de ces feux, mais pas tous», a-t-il insisté, appelant les Canadiens à faire preuve de prudence dans leurs déplacements dans la nature.

Bâtiments détruits

«Des maisons et d'autres constructions ont été détruites (...) mais il est difficile d'en préciser le nombre en raison de l'épaisse fumée» qui enveloppe plusieurs régions de la province, a indiqué de son côté le ministre des Forêts de la Colombie-Britannique, John Rustad.

Le service de lutte contre les incendies de forêts de la province a même dû évacuer l'un de ses centres, menacé par les flammes, a précisé John Rustad à la chaîne CBC. Les habitants fuyant les feux de forêt, particulièrement violents dans la région de Kamloops et de Cariboo, se dirigent désormais vers Prince George, plus au nord, dont les bâtiments scolaires ont été aménagés en centre d'accueil pour les personnes évacuées.

Quelque 3000 lits de camp et couvertures ont été livrés par l'Agence de santé publique du Canada, a précisé Ralph Goodale.

Renforts

Plusieurs centaines de pompiers venant des provinces voisines ont été envoyés en renfort pour soutenir le millier de pompiers combattant les incendies, dont le nombre augmente chaque jour.

Les services météorologiques ne prévoient pas de précipitations sur la région pour le reste de la semaine, ce qui risque d'aggraver encore la situation.

La ville de Kamloops, où le mercure est monté à 38,5 degrés Celsius vendredi, n'a reçu aucune pluie depuis début juillet, et il n'était tombé que trois millimètres de précipitations en juin, selon le site météorologique d'Environnement Canada.

Quatre avions cargo et cinq hélicoptères des forces armées canadiennes ont été déployés dans le cadre de l'aide du gouvernement canadien, s'ajoutant aux 100 millions de dollars canadiens (68 millions d'euros) promis par la province pour venir en aide aux victimes.

L'Ouest américain touché

En Californie, où près de 8000 personnes ont été évacuées, des milliers des pompiers tentaient toujours lundi soir de circonscrire plusieurs dizaines de feux de forêt. L'incendie le plus important, baptisé «Alamo fire», fait rage depuis quatre jours et a déjà brûlé 11'705 hectares (117 km2) dans le comté de San Luis Obispo, à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles.

Malgré d'importants moyens de secours, seul 15% de l'incendie était maîtrisé lundi matin, selon les dernières informations disponibles du département californien de protection contre les incendies (Cal Fire). L'incendie pourrait se prolonger encore plusieurs jours en raison des fortes chaleurs et d'un sol «extrêmement sec».

Un autre feu (Whittier), qui s'est déclaré samedi, a déjà dévasté 4380 hectares dans le comté de Santa Barbara et détruit 20 bâtiments. Loin d'être sous contrôle, il menace 150 autres structures. Plus de 5500 pompiers combattaient lundi jusqu'à 14 incendies du nord au sud de la Californie, avec l'aide d'hélicoptères bombardiers d'eau. Trois de ces incendies sont désormais considérés comme «contenus».

Une quarantaine d'autres incendies sont également en cours dans l'ouest du pays, avec le Nevada, l'Arizona et le Colorado parmi les plus touchés. La plupart de ces incendies étaient toutefois lundi en voie d'être maîtrisés et les ordres d'évacuation ont été levés. (afp/nxp)

Créé: 11.07.2017, 03h48

Galerie photo

Les incendies ravagent la Californie

Les incendies ravagent la Californie Ce début d'automne est marqué par de nouveaux incendies meurtriers en Californie. Les températures, qui ont atteint des records cet été avaient déjà provoqué plusieurs vagues d'incendies dans l'Ouest américain.

Articles en relation

Etat d'urgence en Colombie-Britannique

Canada La province canadienne est la proie de violents incendies. Des milliers de personnes sont évacuées. Plus...

L'incendie au Camden Market a été maîtrisé

Londres Le marché touristique de Camden Lock, à Londres, a été en proie aux flammes durant la nuit de dimanche à lundi. Il n'y a pas eu de blessés. Plus...

Deux immeubles évacués suite à un incendie

Dompierre (FR) Le feu a pris dans les locaux communs de l'un des bâtiments. Une trentaine de personnes ont dû être évacuées. Une grange est également partie en flammes à Lossy. Plus...

Montana: rare séisme ressenti jusqu'au Canada

Etats-Unis Un séisme de 5,8 a secoué l'Etat du Montana, dans le nord-ouest du pays. Aucun dégât ni victime n'a été signalé. Plus...

Le Canada célèbre ses 150 ans

Amériques Quelque 25'000 personnes ont bravé la pluie battante devant le bâtiment du Parlement. Le prince Charles et son épouse Camilla étaient présents. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.