Un alcool frelaté fait une centaine de morts

IndeQuelque 116 personnes ont succombé ce week-end après avoir bu de l'alcool de contrebande, dans le nord de l'Inde.

L'alcool frelaté a encore tué en Inde.

L'alcool frelaté a encore tué en Inde. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une centaine de personnes ont succombé à de l'alcool frelaté au cours du weekend en Inde, déclenchant une vaste opération policière contre les distilleries clandestines, ont rapporté lundi les autorités et la presse locales.

De nombreuses victimes restent hospitalisées dans une zone à cheval sur les États d'Uttar Pradesh et d'Uttarakhand (nord), située à 150 kilomètres au nord de la capitale New Delhi, région qui a enregistré une avalanche de décès dus à l'alcool clandestin depuis vendredi soir.

D'après les médias indiens, le bilan s'élève à 116 morts depuis vendredi et pourrait être amené à s'alourdir. Plus de 3000 personnes soupçonnées d'être liées à la contrebande d'alcool ont été arrêtées en réponse à cette hécatombe, ont indiqué les autorités d'Uttar Pradesh.

Alcool bon marché

«La plupart des morts sont survenues au cours du week-end et de nombreuses personnes des villages alentour sont traitées dans les hôpitaux locaux», a déclaré à l'AFP Shailendra Kumar Sharma, porte-parole de la police du district de Saharanpur en Uttar Pradesh, qui a recensé 59 décès.

Des centaines d'Indiens pauvres meurent chaque année après avoir consommé de l'alcool frelaté bon marché. Les contrebandiers ajoutent souvent du méthanol - un alcool hautement toxique parfois utilisé comme antigel - dans leur breuvage afin de le corser.

Des cinq milliards de litres d'alcools bus chaque année en Inde, environ 40% sont produits illégalement, selon l'International Spirits and Wine Association of India. (afp/nxp)

Créé: 11.02.2019, 08h12

Articles en relation

La consommation d'alcool frelaté tue 84 personnes

Iran Les sanctions coriaces comme les coups de fouet, amendes, voire de la prison ne parviennent pas à éloigner complètement les iraniens de l'alcool. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...