Passer au contenu principal

Alain Werner, le Genevois qui poursuit les criminels de guerre

L’avocat suisse plaide cette semaine à Dakar contre l’ex-dictateur tchadien Hissène Habré. Portrait

Alain Werner
Alain Werner
Georges Cabrera

«J’ai commencé à travailler sur le dossier d’accusation de Hissène Habré en 2008, affirme Alain Werner. Je me devais donc de représenter les victimes lors de ce procès historique contre l’ancien dictateur tchadien.» La défense des victimes de crimes de guerre! Voilà en effet le camp choisi par cet énergique avocat genevois, qui fait partie de l’équipe qui plaide cette semaine à Dakar, au Sénégal, contre le despote déchu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.