Passer au contenu principal

Un otage français témoigne: «Il y a des blessés graves parmi nous»

Un groupe de djihadistes lié à Al-Qaida affirme détenir 41 Occidentaux en otages sur un site de BP-Statoil-Sonatrach. Témoignages exclusifs.

Un groupe de djihadistes lié à Al-Qaida affirme détenir 41 Occidentaux en otages sur un site de BP-Statoil-Sonatrach. La Tribune de Genève est en mesure de confirmer qu'il y a bien un otage français parmi les personnes retenues. Il a 52 ans. Il figure parmi 35 otages (il y en aurait d’autres ailleurs) que retient dans une partie de la raffinerie le commando islamiste, selon le contact qu’a pu établir hier soir par téléphone la Tribune de Genève. «Il y a parmi nous de nombreux blessés graves. Certains otages ont des explosifs à la ceinture», raconte-t-il.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.