Passer au contenu principal

Transport aérienBritish Airways suspend des vols en Afrique en raison du virus Ebola

La compagnie aérienne annonce la suspension, jusqu'au 31 août au moins, de ses vols vers le Libéria et la Sierra Leone, deux des quatre pays africains touchés par l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola.

British Airways assure d'habitude quatre vols hebdomadaires vers Monrovia, au Libéria, après une escale à Freetown, en Sierra Leone.

«Nous avons temporairement suspendu nos vols de et vers le Liberia et la Sierra Leone jusqu'au 31 août, en raison de la détérioration de la situation sanitaire dans ces deux pays. La sécurité de nos passagers, de nos membres d'équipage et du personnel au sol constitue notre priorité numéro un», a souligné un porte-parole de British Airways.

Le Liberia et la Sierra Leone sont deux des quatre pays africains, avec la Guinée et le Nigeria, à faire face à une épidémie d'une ampleur sans précédent d'Ebola, responsable de 887 décès parmi les 1.603 cas d'infection recensés depuis mars, selon le dernier bilan diffusé lundi par l'Organisation mondiale de la santé.

Mesures de précaution

Face à l'aggravation de la situation, les mesures de précaution se multiplient en Afrique et dans le monde, en particulier pour éviter une propagation du virus par les voyages aériens.

Les compagnies panafricaines Arik et ASKY avaient déjà suspendu leur vols vers et depuis le Liberia et la Sierra Leone après la mort d'un passager libérien fin juillet à Lagos, au Nigeria.

Vendredi dernier, la compagnie Emirates, basée à Dubaï, avait annoncé la suspension «jusqu'à nouvel ordre» de tous ses vols vers la Guinée.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.