Près de 400 millions d'Africains privés d'eau potable

DÉVELOPPEMENTSelon le premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, 400 millions d'Africains sont privés d'accès à l'eau potable, pourtant présente en quantité suffisante.

Un jeune homme pousse un chariot plein de bidons d'eau à Monrovia, au Libéria.

Un jeune homme pousse un chariot plein de bidons d'eau à Monrovia, au Libéria. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque 400 millions de personnes sont privées d'accès à l'eau potable en Afrique, a affirmé lundi à Abidjan le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan.Il y voit un frein au développement et à la croissance du continent.

«Nous devons tous être conscients que fournir l'eau potable et l'assainissement à nos populations (...) c'est impulser le développement de notre continent», a remarqué Daniel Kablan Duncan à l'ouverture d'une rencontre panafricaine sur l'eau et l'assainissement.

Selon lui, la conséquence d'une telle situation est que «plus de 70% des lits d'hôpitaux en Afrique sont occupés par des personnes souffrant de maladies évitables, liées à la qualité de l'eau et de l'assainissement».

Des millions d'enfants touchés

Dans un rapport publié en 2012, l'ONG Save the children évaluait à 450 millions le nombre d'enfants menacés de malnutrition ces quinze prochaines années. Quelque 2,6 millions en meurent chaque année, selon l'ONG. L'eau non potable, qui engendre des maladies fatales pour les enfants, est l'un des principaux facteurs causant la malnutrition.

«Ce déficit limite la pleine valorisation du potentiel humain de l'Afrique», a encore déploré Daniel Kablan Duncan, alors que le continent disposera «de 25% de la population mondiale en 2050 soit 2,4 milliards d'habitants».

Problèmes d'infrastructures

La mauvaise répartition de l'eau et les problèmes d'infrastructures empêchent l'accès à cette ressource, pourtant présente en quantité suffisante en Afrique.

Le continent noir dispose de 5400 milliards de mètres cubes d'eau dans ses nappes phréatiques, a expliqué, Sylvain Usher, secrétaire général de l'Association africaine de l'eau (AAE), qui organise la rencontre d'Abidjan.

Objectifs pas atteints

Seuls huit des 53 pays africains devraient remplir les objectifs du millénaire fixés par l'ONU en matière d'accès à l'eau, c'est-à-dire réduire de moitié d'ici 2015 le pourcentage de leur population sans accès à un système d'épuration, estimait en 2012 le Programme de l'ONU pour l'environnement.

Il s'agit de l'Algérie, du Botswana, du Maroc, de la Tunisie, de la Libye, de l'Angola, de l'Afrique du Sud et de l’Égypte. (ats/nxp)

Créé: 18.02.2014, 08h16

Articles en relation

Clariant vend ses activités de traitement des eaux en Afrique

Chimie Le groupe chimique bâlois vend ses activités de traitement des eaux à la société sud-africaine AECI. 210 employés en Afrique sont concernés par la transaction. Plus...

La justice interdit de faire grève dans les mines d'or

Afrique du Sud Après plusieurs mouvements sociaux, le Tribunal du travail de Johannesburg a interdit la grève envisagée par des syndicats dans le secteur de l'or. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Ukrainiens se choisissent un humoriste comme président
Plus...