Passer au contenu principal

Le 30 juin 1936, Haïlé Sélassié prononce son discours historique à Genève

L'empereur d'Ethiopie, devenu l'icône des rastas, avait tenté d'empêcher l'invasion de son pays par l'Italie de Mussolini en s'adressant à la SDN.

«Monsieur le président...» A peine l'empereur d'Ethiopie Haïlé Sélassié Ier prononce-t-il ses premiers mots à la tribune de la Société des Nations (SDN), à Genève, que des sifflets se font entendre. Ils émanent majoritairement de journalistes italiens, à la solde du «Duce» Benito Mussolini, dont les troupes fascistes ont envahi l'Ethiopie quelques mois plus tôt. C'était il y a 80 ans. Nous sommes le 30 juin 1936 et Haïlé Sélassié s'apprête à tenir un discours historique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.