Passer au contenu principal

L'affaire Weinstein libère la parole des femmes

Le scandale du harceleur de Hollywood prend une dimension mondiale. Des Romandes racontent.

Quand l’affaire Harvey Weinstein a éclaté, le 5 octobre à Hollywood, Anne Donahue a ressenti de la «colère». Les faits reprochés au célèbre producteur de cinéma ont rouvert chez la journaliste la plaie qu’elle porte depuis l’âge de 17 ans. A l’époque, son ancien directeur de rédaction avait insisté pour lui masser les épaules lorsqu’elle tapait sur le clavier de son ordinateur. Et il lui avait fait une théorie à l’époque selon laquelle les jeunes filles préféraient les fellations aux relations sexuelles. Le jour de la révélation du scandale Weinstein par le New York Times, la journaliste canadienne a donc aussitôt décidé de partager son histoire sur Twitter et de poser une question aux internautes: «Quand avez-vous rencontré votre Harvey Weinstein?»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.