L'affaire de la fille noyée à cause de son père datait de 20 ans

DubaïLe fait divers tragique sur un père qui avait préféré laisser sa fille se noyer à Dubaï plutôt qu'un étranger la touche datait de 1996.

Une fille s'est bel et bien noyée sur une plage de Dubaï en 1996.

Une fille s'est bel et bien noyée sur une plage de Dubaï en 1996. Image: (photo d'illustration)/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'histoire d'un père qui avait empêché les sauveteurs de sauver sa fille de la noyade pour ne pas qu'on la touche fait le tour des réseaux sociaux et des médias depuis une semaine. Elle a même fait l'objet d'une dépêche de l'Agence France Presse. Or, comme le révèle The Guardian, cette tragédie ne méritait pas un tel emballement médiatique. Le drame s'est bien produit, mais en 1996, et non en août 2015.

Kareem Shaheen, correspondant du quotidien britannique au Moyen-Orient, explique que c'est en prenant la peine d'appeler la police de Dubaï pour vérifier cette histoire qu'il a compris que celle-ci datait d'une vingtaine d'années et qu'elle était réapparue suite à une mauvaise interprétation d'un article du site d'information Emirates 24/7.

Sur Twitter, le correspondant a clarifié la situation en précisant que l'article en question faisait partie d'une série sur les secouristes de Dubaï. La police était interrogée sur l'affaire la plus étrange qu'elle ait suivi.

La version première de Emirates 24/7 ne faisait aucune mention de la date. Dans une seconde version de l'article, une phrase a été rajoutée indiquant que le commandant de police s'exprimait sur «les pires incidents auxquels il a été confronté». Si au départ le manque de précision provenait de Emirates 24/7, les médias ont bel et bien relayé une information inexacte.

(A.BE/nxp)

Créé: 12.08.2015, 11h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...